Vous êtes ici :   Accueil » Johnny Hallyday - Ca ne finira jamais
 
Lucy, Racquel and me

Le nouvel album est en écoute et téléchargement gratuit ici.

Notes de musique
Sucrepop ?
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Johnny Hallyday


Ca ne finira jamais

Hallyday.jpgJe suis très loin d'être un exégète de la discographie de Johnny Hallyday. Hormis ces grands tubes (comment passer à travers en vivant en France) et les albums composés par Michel, Berger, Jean-Jacques Goldman ou Obispo, je n'en connais que ce que les grandes lignes.
J'étais curieux d'écouter ce petit dernier, annonce d'une retraite, au moins scénique, voir définitive. Pour fermer ce chapitre, l'interprète hors pair aligne un casting de rêve. Cabrel, Calogero, Raphael, Grand Corps Malade, Christophe Mae, Le fiston David entre autres invités. Pour un album qui est loin d'être ce qu'il parait sur le papier.

Mais qui choisi les chansons d'un album d'Hallyday ? Un mec de cette stature, interprète uniquement,  doit pouvoir choisir parmis des centaines de titres la poignée qui composera son album. Alors comment se planter à ce point ?

La voix est là, reconnaissable entre milles évidemment. Le son aussi, rien à dire, ça ne sonne pas cheap, les guitares, les choeurs, les cuivres, ça crache,  le tout traité à l'ancienne,  les textes sont en phase avec ce qu'il veut faire passer pour sa dernière tournée, au revoir et merci pour tout. mais les compos !!!  Ou sont les hits ? ou sont les tubes ?

Le Cabrel, Je m'arrète là, est on ne peut plus ordinaire, le Christophe Mae avec Etreinte fatale confirme qu'une harmonica ne suffit pas à faire un bon blues. Calogero, à qui revient l'honneur d'être le compositeur du 1er single et le porteur du titre de l'album a offert un rock pompeux et vide de tout intérêt. Le seul de toute cet armada de stars à tirer son épingle du jeu est Raphael dont  la balade bluesy Je n'appartiens qu'à toi fait mouche. Un son presque fifties pour un titre sinon indémodable, en tout cas fort bien réalisé.

L'obligatoire duo est la caution djeun's de l'album avec la chanteuse anglaise Joss Stone. Les deux arrivent à rater magistralement leur reprise de la sublime chanson Unchained melody.  Le reste oscille entre rock pateux et variété, aussi vite entendu, aussi vite oublié, bref un album de plus dans la discographie de l'idole des plus trop jeunes, qui ne laissera pas une trace impérissable dans sa longue carrière.

1.Ca n'finira jamais                 
2. Je n'appartiens qu'a toi                   
3. Ca peut changer le monde              
4. Si mon coeur                     
5. Etat de grâce                     
6. Je m'arrête là                     
7. C'est pas une vie                
8. Etreintes fatales                  
9. On s'est aimés                    
10. Emily                   
11. Unchained melody/les enchaînés              
12. Je voudrais tellement                    
13. Je tiendrai bon

Date de création : 02/11/2008 @ 16:11
Dernière modification : 02/11/2008 @ 18:19
Catégorie : - Chroniques CD-H
Page lue 8766 fois

Vous êtes ici :   Accueil » Johnny Hallyday - Ca ne finira jamais