Vous êtes ici :   Accueil » Blog » The Voice 2
 
Blog - The Voice 2

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
The Voice 2

Finale - 18 mai 2013  -  par Phil

Bon, c'est fait, la messe est dite, c'est Yoann Freget qui emporte le gros lot, gloire au vainqueur et bonne chance pour la suite aux vaincus.

Comme je n'avais plus de favoris en lice, aucun des 4 candidats restants ne m'accrochant vraiment, je n'avais donc pas de pronostic avant la dernière ligne droite. Mes dernières lignes dans l'article de la demi-finale étaient : "ce devrait être entre Yoann Freget etOlympe si celui ci a récupéré.Je miserais sur le second, mais ça risque de ne pas lui porter chance." Prophétie accomplie ! wink. La différence entre les deux a été minimes, pourtant, le choix des chansons d'Olympe m'a semblé plus cohérent.

En apéritif, les 4 ouvrent le bal avec le tube Angels de Robbie Williams. Loïs est larguée d'entrée, pas assez de coffre pour rivaliser avec ses petits camarades, mais c'est une bonne mise en bouche avant les choses sérieuses, chacun chantant deux chansons en solo et deux en duo, l'une avec son coach, l'autre avec une star confirmée. Plutôt que vous le faire chronologiquement, je préfère vous le faire par candidat.

Nuno

Il démarre petit bras avec un classique des Platters, The Great Prentenders. Aseptisé, comme d d'habitude, loin du côté crooner auquel on on aurait pu s'attendre, avec, choses rares chez lui, quelques dérapages incontrôlés. C'est Lara Fabian qui lui renvoie la balle dans le duo. Et là, évidemment, il y a du lourd, elle livre une prestation époustouflante dans cet Adagio, et lui joue plus que correctement son rôle de faire valoir, tenir son rang face à cette tornade, ne pas paraître ridicule, c'est déjà un exploit. Bon, les expressions faciales de Lara m'agace un peu, mais il n'y a pas photo, the Voice, c'est elle, nom de dieu, quelle chanteuse !! Retour au solo avec une version efficace et très pro d'Il suffira d'un signe de Jean-Jacques Goldman, pas de quoi se relever la nuit, mais la mise en scène aidant, on tient là un des beaux moments de la soirée. Memories de Barbra Streisand avec Florent Pagny ou c'est surtout ce dernier qui titre son épingle du jeu, voir la couverture à lui. Au final,; pas de quoi retourner le public, il finira logiquement 3ème.

Yoann Freget

Les mimiques de ce chanteur hors-pair le rendent, pour moi, difficile à regarder. Il est hors norme vocalement, même s'il a tendance à en faire un peu trop. Reste que la rétrospective faite suite à sa victoire met en valeur l'excellent choix de chansons qui fut le sien, un sans faute. Pour sa sa première prestation, il délivre un Dans un autre monde de Céline Dion qu'il emballe avec une énergie sans limite, on ne peut pas lui retirer ça, il se donne à fond dans le truc. Le duo avec la bien jolie et talentueuse Zaz me laisse un peu sur ma faim, il chante chacun de leur côté, le duo n'est pas vraiment mis en avant, la chanson, Je veux, ne s'y prêtant peut être pas assez. Earth song de Michael Jackson, bénéficie d'une belle mise en scène, mais c'est une chanson qui ne me touche guère,  et sa version gospel d'Amazing Grace avec Garou met bien en avant ses qualités et ses défauts. La victoire lui paraît promise, seul Olympe pourrait le chatouiller, il s'en faudra de peu.

Olympe 

Le favori d'une bonne partie du public, depuis le départ, même si la semaine précédente avait sonné comme un coup de semonce. Il se lance sur une reprise inattendue, par moi en tour cas, de Michel berger, si Maman si, que sa coach va opportunément reprendre également dans son nouvel album à paraître. Derrière son piano, à noter qu'il sera le seul à jouer d'un instrument ce soir parmi les finalistes, il propose une belle version, qui fera pleurer des larmes de crocodiles à sa coach, mais qui, d'emblée, le place derrière l'énergie de Yoann. Il titre le gros lot avec Patrick Bruel pour son duo dans une version revisitée de Cassez la voix. Le Patrick maîtrise son sujet, il a du coffre et pour le coup, a lui, une vrai signature vocale, bref une leçon pour Olympe, qui s'en titre pas mal, bien que la chanson ne se prête pas tant que cela à un duo. Dernière prestation solo, le géant All by myself d'Eric Carmen, titre parfait pour montrer ses capacités vocales, et pas de bol, sur les dernières notes, il se rate bien. Prise de risque maximum, et ça se paie cash. Jenifer se lâche ensuite sur un I Will always love you de Whitney Houston, ou Olympe et elle se renvoient la balle à merveille, on sent une réelle complicité entre les deux, avec la performance de Lara Fabian, la meilleure prestation de la soirée. Qu'aura t'il manqué à Olympe pour décrocher la timbale qui lui était promise ? Ca se joue à un cheveu, rien a se reprocher, comme l'année dernière, dans la dernière ligne droite, le favori se fait coiffer sur le poteau, mais quand on voit ce que font Stephan Rizon et Louis Delors, on se dit qu'Olympe a finalement peut-être tiré le bon numéro.

Loïs

La benjamine de l'étape est probablement déjà super heureuse d'être arrivée là. Pas au niveau de deux autres, sauvée par sa bonne bouille, sa candeur, son sourire craquant, sa personnalité plutôt que sa voix l'ont amené à la finale. Je suppose qu'elle sait qu'elle n'a aucune chance. D'ailleurs son coach avait déjà fini dernier l'année passée, suite à des choix tout aussi erratique que cette année. Ca part avec Jeune et con de Saez. Choix culotté et plein d'humour vu son âge, mais sa voix peine à suivre, pas le registre qui lui colle le mieux à la peau. Son duo avec Christophe Mae sur une version revisitée de On s'attache la met complètement à la rue, elle n'est pas dedans, ce truc hyper rythmique lui claque à la figure et je ne la sens pas à l'aise du tout. Alors que Let it be des Beatles devrait lui ouvrir un boulevard, elle se rate sur la reprise, commençant à chanter pendant le solo. Elle sera d'ailleurs en larmes dès la fin du morceau. Son duo avec Bertignac sur Angie des Stones confirme que le vieux Louis n'est pas un chanteur et que loïs, même avec la meilleure volonté du monde, ne peut que limiter la casse. Elle finira dernière, comme de juste.

Alors au final, cette seconde édition ? Un sacré brochette d'excellents interprètes, de sacrés découvertes, il y en a un paquet avec qui j'aurais bien aimé bosser (Sophie Tapie, Marlène Shaff, Ludivine Aubourg, Baptiste Defromont, FannyMelili pour n'en citer que quelques uns...) Des coachs bien trop gentils, the voice 2 c'est un peu beaucoup - trop - le pays des bisounours, toutes les prestations sont exceptionnelles, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Après les sélections à l'aveugle, la partie la plus intéressante de la saison, ils s'expriment encore un peu pendant les battles et son quasiment muets ensuite. Le vote du public m'exaspère, d'abord parce que je ne suis que rarement d'accord avec biggrin et qu'on ne voit pas pourquoi, parce que j'ai 14 ans et un téléphone dont je crame le forfait, j'ai la capacité à voter pour la meilleur voix, d'ou un paquet de mineurs qualifié, en tout cas , sur représenté. J'aurais bien aimé savoir également ce que les coachs, qui aimaient tant leur candidats de l'année dernière, forcément moins bon que ceux de cette année, eux même ... on fait pour les anciens de leur équipe. M'ont l'air d'être tous passés aux oubliettes. Les Veronique Sevère, Philippe Taillefer  et les autres, ils font quoi, ça a changé quoi pour eux The voice, à part une éphémère célébrité ?

La saison 2 ayant eu du succès, la 3 est sur les rails, rendez-vous en 2014 

Bon, c'est fait, la messe est dite, c'est Yoann Freget qui emporte le gros lot, gloire au vainqueur et bonne chance pour la suite aux vaincus.

Comme je n'avais plus de favoris en lice, aucun des 4 candidats restants ne m'accrochant vraiment, je n'avais donc pas de pronostic avant la dernière ligne droite. Mes dernières lignes dans l'article de la demi-finale étaient : "ce devrait être entre Yoann Freget etOlympe si celui ci a récupéré.Je miserais sur le second, mais ça risque de ne pas lui porter chance." Prophétie accomplie ! wink. La différence entre les deux a été minimes, pourtant, le choix des chansons d'Olympe m'a semblé plus cohérent.

En apéritif, les 4 ouvrent le bal avec le tube Angels de Robbie Williams. Loïs est larguée d'entrée, pas assez de coffre pour rivaliser avec ses petits camarades, mais c'est une bonne mise en bouche avant les choses sérieuses, chacun chantant deux chansons en solo et deux en duo, l'une avec son coach, l'autre avec une star confirmée. Plutôt que vous le faire chronologiquement, je préfère vous le faire par candidat.

Nuno

Il démarre petit bras avec un classique des Platters, The Great Prentenders. Aseptisé, comme d d'habitude, loin du côté crooner auquel on on aurait pu s'attendre, avec, choses rares chez lui, quelques dérapages incontrôlés. C'est Lara Fabian qui lui renvoie la balle dans le duo. Et là, évidemment, il y a du lourd, elle livre une prestation époustouflante dans cet Adagio, et lui joue plus que correctement son rôle de faire valoir, tenir son rang face à cette tornade, ne pas paraître ridicule, c'est déjà un exploit. Bon, les expressions faciales de Lara m'agace un peu, mais il n'y a pas photo, the Voice, c'est elle, nom de dieu, quelle chanteuse !! Retour au solo avec une version efficace et très pro d'Il suffira d'un signe de Jean-Jacques Goldman, pas de quoi se relever la nuit, mais la mise en scène aidant, on tient là un des beaux moments de la soirée. Memories de Barbra Streisand avec Florent Pagny ou c'est surtout ce dernier qui titre son épingle du jeu, voir la couverture à lui. Au final,; pas de quoi retourner le public, il finira logiquement 3ème.

Yoann Freget

Les mimiques de ce chanteur hors-pair le rendent, pour moi, difficile à regarder. Il est hors norme vocalement, même s'il a tendance à en faire un peu trop. Reste que la rétrospective faite suite à sa victoire met en valeur l'excellent choix de chansons qui fut le sien, un sans faute. Pour sa sa première prestation, il délivre un Dans un autre monde de Céline Dion qu'il emballe avec une énergie sans limite, on ne peut pas lui retirer ça, il se donne à fond dans le truc. Le duo avec la bien jolie et talentueuse Zaz me laisse un peu sur ma faim, il chante chacun de leur côté, le duo n'est pas vraiment mis en avant, la chanson, Je veux, ne s'y prêtant peut être pas assez. Earth song de Michael Jackson, bénéficie d'une belle mise en scène, mais c'est une chanson qui ne me touche guère,  et sa version gospel d'Amazing Grace avec Garou met bien en avant ses qualités et ses défauts. La victoire lui paraît promise, seul Olympe pourrait le chatouiller, il s'en faudra de peu.

Olympe 

Le favori d'une bonne partie du public, depuis le départ, même si la semaine précédente avait sonné comme un coup de semonce. Il se lance sur une reprise inattendue, par moi en tour cas, de Michel berger, si Maman si, que sa coach va opportunément reprendre également dans son nouvel album à paraître. Derrière son piano, à noter qu'il sera le seul à jouer d'un instrument ce soir parmi les finalistes, il propose une belle version, qui fera pleurer des larmes de crocodiles à sa coach, mais qui, d'emblée, le place derrière l'énergie de Yoann. Il titre le gros lot avec Patrick Bruel pour son duo dans une version revisitée de Cassez la voix. Le Patrick maîtrise son sujet, il a du coffre et pour le coup, a lui, une vrai signature vocale, bref une leçon pour Olympe, qui s'en titre pas mal, bien que la chanson ne se prête pas tant que cela à un duo. Dernière prestation solo, le géant All by myself d'Eric Carmen, titre parfait pour montrer ses capacités vocales, et pas de bol, sur les dernières notes, il se rate bien. Prise de risque maximum, et ça se paie cash. Jenifer se lâche ensuite sur un I Will always love you de Whitney Houston, ou Olympe et elle se renvoient la balle à merveille, on sent une réelle complicité entre les deux, avec la performance de Lara Fabian, la meilleure prestation de la soirée. Qu'aura t'il manqué à Olympe pour décrocher la timbale qui lui était promise ? Ca se joue à un cheveu, rien a se reprocher, comme l'année dernière, dans la dernière ligne droite, le favori se fait coiffer sur le poteau, mais quand on voit ce que font Stephan Rizon et Louis Delors, on se dit qu'Olympe a finalement peut-être tiré le bon numéro.

Loïs

La benjamine de l'étape est probablement déjà super heureuse d'être arrivée là. Pas au niveau de deux autres, sauvée par sa bonne bouille, sa candeur, son sourire craquant, sa personnalité plutôt que sa voix l'ont amené à la finale. Je suppose qu'elle sait qu'elle n'a aucune chance. D'ailleurs son coach avait déjà fini dernier l'année passée, suite à des choix tout aussi erratique que cette année. Ca part avec Jeune et con de Saez. Choix culotté et plein d'humour vu son âge, mais sa voix peine à suivre, pas le registre qui lui colle le mieux à la peau. Son duo avec Christophe Mae sur une version revisitée de On s'attache la met complètement à la rue, elle n'est pas dedans, ce truc hyper rythmique lui claque à la figure et je ne la sens pas à l'aise du tout. Alors que Let it be des Beatles devrait lui ouvrir un boulevard, elle se rate sur la reprise, commençant à chanter pendant le solo. Elle sera d'ailleurs en larmes dès la fin du morceau. Son duo avec Bertignac sur Angie des Stones confirme que le vieux Louis n'est pas un chanteur et que loïs, même avec la meilleure volonté du monde, ne peut que limiter la casse. Elle finira dernière, comme de juste.

Alors au final, cette seconde édition ? Un sacré brochette d'excellents interprètes, de sacrés découvertes, il y en a un paquet avec qui j'aurais bien aimé bosser (Sophie Tapie, Marlène Shaff, Ludivine Aubourg, Baptiste Defromont, FannyMelili pour n'en citer que quelques uns...) Des coachs bien trop gentils, the voice 2 c'est un peu beaucoup - trop - le pays des bisounours, toutes les prestations sont exceptionnelles, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Après les sélections à l'aveugle, la partie la plus intéressante de la saison, ils s'expriment encore un peu pendant les battles et son quasiment muets ensuite. Le vote du public m'exaspère, d'abord parce que je ne suis que rarement d'accord avec biggrin et qu'on ne voit pas pourquoi, parce que j'ai 14 ans et un téléphone dont je crame le forfait, j'ai la capacité à voter pour la meilleur voix, d'ou un paquet de mineurs qualifié, en tout cas , sur représenté. J'aurais bien aimé savoir également ce que les coachs, qui aimaient tant leur candidats de l'année dernière, forcément moins bon que ceux de cette année, eux même ... on fait pour les anciens de leur équipe. M'ont l'air d'être tous passés aux oubliettes. Les Veronique Sevère, Philippe Taillefer  et les autres, ils font quoi, ça a changé quoi pour eux The voice, à part une éphémère célébrité ?

La saison 2 ayant eu du succès, la 3 est sur les rails, rendez-vous en 2014 

Fermer Fermer

Publié le 19/05/2013 @ 11:58   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
08-2020 Septembre 2020
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » The Voice 2