Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Blog - Chroniques

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Chroniques

Duffy - Endlessly  -  par sucrepop

Duffy.jpg

Duffy - Endlessly

Elle a décider de faire mentir l'adage, on ne change pas une équipe qui gagne. Après le raz de marée de Rockferry, peut être agacée par les incessantes comparaisons avec Amy Winehouse, elle vire tout le monde et plonge plus profond dans les sixties. Une pochette jeune fille à couette avec jolie moue, raccord avec le côté sixties, et c'est parti pour un voyage dans le passé. et ca marche. Le slow qui tue Too Hurt to Dance, quasi fifties, le parfaitement Motown My boy, l'hyper rétro Girl, tout est en place. Quitte à faire dans le pastiche, autant s'en donner les moyens et là, la dose est mise. Perso, je suis client, et autant je m'étais ennuyé sur Rockferry, autant ce disque m'enchante à chaque écoute . Sa voix m'évoque parfois un peu trop une Cindy Lauper jeune  - Well well well - mais on ne peut nier une capacité à balancer des chansons efficaces. Si vous êtes d'humeur rétro, à écouter sans fin.
Duffy.jpg

Duffy - Endlessly

Elle a décider de faire mentir l'adage, on ne change pas une équipe qui gagne. Après le raz de marée de Rockferry, peut être agacée par les incessantes comparaisons avec Amy Winehouse, elle vire tout le monde et plonge plus profond dans les sixties. Une pochette jeune fille à couette avec jolie moue, raccord avec le côté sixties, et c'est parti pour un voyage dans le passé. et ca marche. Le slow qui tue Too Hurt to Dance, quasi fifties, le parfaitement Motown My boy, l'hyper rétro Girl, tout est en place. Quitte à faire dans le pastiche, autant s'en donner les moyens et là, la dose est mise. Perso, je suis client, et autant je m'étais ennuyé sur Rockferry, autant ce disque m'enchante à chaque écoute . Sa voix m'évoque parfois un peu trop une Cindy Lauper jeune  - Well well well - mais on ne peut nier une capacité à balancer des chansons efficaces. Si vous êtes d'humeur rétro, à écouter sans fin.

Fermer Fermer

Publié le 25/12/2010 @ 21:56   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
08-2020 Septembre 2020
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques