Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Blog - Chroniques

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Chroniques

Peppermoon - Les moissons d'ambre  -  par sucrepop

Peppermoon.jpg

Peppermoon - Les moissons d'ambre

Le premier album de Peppermoon était prometteur. Pas de quoi en faire un disque de chevet, mais en germe, le talent était perceptible. Est ce leur succès asiatique qui leur a donné cette confiance en eux, mais ce second album fait plus que transformer l'essai. L'atmosphère reste toujours très cotonneuse, très dream pop, ou une Françoise Hardy rencontrerait Azure Ray, sauf que cette fois, les mélodies sont limpides et tapent l'incruste dans vos neurones. Dès l'ouverture, Larme de lune tend un piège qui se referme aussitôt pour ne plus vous lacher. Le bonheur ça fait mal ne peut pas ne pas être un tube et les poupées russes, au texte subtil, en être un autre. La voix d'Iris nous berce et nous cajole, de plus en plus aguicheuse,  les orchestrations se font un peu plus nerveuses  - oh tout doucement quand même hein, c'est pop certes mais Dream surtout - la poésie des textes est omniprésente, bref ce second disque d'une trilogie annoncée est un régal. Si la progression entre les deux premiers se maintient avec le troisième, ça va faire TRES mal.
Peppermoon.jpg

Peppermoon - Les moissons d'ambre

Le premier album de Peppermoon était prometteur. Pas de quoi en faire un disque de chevet, mais en germe, le talent était perceptible. Est ce leur succès asiatique qui leur a donné cette confiance en eux, mais ce second album fait plus que transformer l'essai. L'atmosphère reste toujours très cotonneuse, très dream pop, ou une Françoise Hardy rencontrerait Azure Ray, sauf que cette fois, les mélodies sont limpides et tapent l'incruste dans vos neurones. Dès l'ouverture, Larme de lune tend un piège qui se referme aussitôt pour ne plus vous lacher. Le bonheur ça fait mal ne peut pas ne pas être un tube et les poupées russes, au texte subtil, en être un autre. La voix d'Iris nous berce et nous cajole, de plus en plus aguicheuse,  les orchestrations se font un peu plus nerveuses  - oh tout doucement quand même hein, c'est pop certes mais Dream surtout - la poésie des textes est omniprésente, bref ce second disque d'une trilogie annoncée est un régal. Si la progression entre les deux premiers se maintient avec le troisième, ça va faire TRES mal.

Fermer Fermer

Publié le 29/12/2010 @ 18:43   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
07-2020 Août 2020
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques