Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Blog - Chroniques

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Chroniques

Tennis - Cape Dory  -  par sucrepop

Tennis.jpgTennis - Cape Dory

Premier album pour ce duo américain, à la ville comme à la scène. Madame au chant, monsieur au boucan derrière.  10 titres, moins de 30 minutes au total, 80% étant parus sur des EP précédemment.  Une forte attirance pour les sixties, côté girls band de la force, un son low fi par choix ou par contrainte qui nuit un peu à la qualité sonore, un orgue, une rythmique simplette comme je les aime, des guitares un peu brouillonnnes quisoutiennent une voix acidulée, un peu comme si Blondie était accompagnée par des Ramones assagit. C'est sympa  comme un coca fraise, ne casse pas trois pattes à un canard, mais qui voudrait faire du mal à un canard ? 
De la pop sans prétention mais pas sans intention. Choisir le patronyme de Tennis les réduit quasi à l'anonymat sur le web, si ces quelques lignes peuvent vous donner envie d'aller les écouter...

Tennis.jpgTennis - Cape Dory

Premier album pour ce duo américain, à la ville comme à la scène. Madame au chant, monsieur au boucan derrière.  10 titres, moins de 30 minutes au total, 80% étant parus sur des EP précédemment.  Une forte attirance pour les sixties, côté girls band de la force, un son low fi par choix ou par contrainte qui nuit un peu à la qualité sonore, un orgue, une rythmique simplette comme je les aime, des guitares un peu brouillonnnes quisoutiennent une voix acidulée, un peu comme si Blondie était accompagnée par des Ramones assagit. C'est sympa  comme un coca fraise, ne casse pas trois pattes à un canard, mais qui voudrait faire du mal à un canard ? 
De la pop sans prétention mais pas sans intention. Choisir le patronyme de Tennis les réduit quasi à l'anonymat sur le web, si ces quelques lignes peuvent vous donner envie d'aller les écouter...

Fermer Fermer

Publié le 04/01/2011 @ 18:35   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
07-2020 Août 2020
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques