Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Blog - Chroniques

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Chroniques

James McCartney - Available Light  -  par sucrepop

James_McCartney.jpgJames McCartney - Available Light

Zak le fils de Ringo est un batteur d'exception, Sean et Julian, les fils Lennon ont sorti quelques belles chansons,  Dhani Harrison est sorti récemment de l'ombre avec le groupe Fistful of Mercy, manquait à l'appel l'unique fils de Paul McCartney, James. Depuis des années il participait de ci de là aux album de papa. A 33 ans, le voici qui se décide à se lancer dans le grand bain. Quoiqu'il fasse, quoiqu'il écrive il sait que la comparaison ne sera pas à son avantage, pas simple probablement que de tenter l'aventure. Si la ressemblance physique est frappante - comme celle de Julian ou Dhani pour leurs pères respectifs - côté musique, le mimétisme n'est pas au rendez-vous. Pour le chant le bougre assure - cf Denial - une bonne voix, sans trop d'identité, mais c'est le cas de pas mal de monde. 5 titres, 4 originaux et une reprise de Neil Young, Old man. Et une question. 33 ans, premiers morceaux et c'est le mieux qu'il puisse faire ? Je veux dire, demain, on me dit de choisir 5 de mes titres pour faire un disque, je prend les 5 qui me paraissent les meilleurs, vu que je ne suis pas certain de pouvoir en faire un autre - ok, lui si - Là franchement ,si l'on excepte le son aux petits oignons et les arrangements au cordeau, il reste quoi ? 18 minutes de vacuité, même après plusieurs écoutes. Pas l'esquisse d'un single, d'une mélodie, d'un gimmick. Des accords qui tournent, une batterie qui avance, une basse qui pousse, un chant qui enrobe le tout mais pour aller ou ? Ce disque n'est pas plus mauvais que la foultitude qui sortent au quotidien, pas meilleur non plus, juste dispensable.

James_McCartney.jpgJames McCartney - Available Light

Zak le fils de Ringo est un batteur d'exception, Sean et Julian, les fils Lennon ont sorti quelques belles chansons,  Dhani Harrison est sorti récemment de l'ombre avec le groupe Fistful of Mercy, manquait à l'appel l'unique fils de Paul McCartney, James. Depuis des années il participait de ci de là aux album de papa. A 33 ans, le voici qui se décide à se lancer dans le grand bain. Quoiqu'il fasse, quoiqu'il écrive il sait que la comparaison ne sera pas à son avantage, pas simple probablement que de tenter l'aventure. Si la ressemblance physique est frappante - comme celle de Julian ou Dhani pour leurs pères respectifs - côté musique, le mimétisme n'est pas au rendez-vous. Pour le chant le bougre assure - cf Denial - une bonne voix, sans trop d'identité, mais c'est le cas de pas mal de monde. 5 titres, 4 originaux et une reprise de Neil Young, Old man. Et une question. 33 ans, premiers morceaux et c'est le mieux qu'il puisse faire ? Je veux dire, demain, on me dit de choisir 5 de mes titres pour faire un disque, je prend les 5 qui me paraissent les meilleurs, vu que je ne suis pas certain de pouvoir en faire un autre - ok, lui si - Là franchement ,si l'on excepte le son aux petits oignons et les arrangements au cordeau, il reste quoi ? 18 minutes de vacuité, même après plusieurs écoutes. Pas l'esquisse d'un single, d'une mélodie, d'un gimmick. Des accords qui tournent, une batterie qui avance, une basse qui pousse, un chant qui enrobe le tout mais pour aller ou ? Ce disque n'est pas plus mauvais que la foultitude qui sortent au quotidien, pas meilleur non plus, juste dispensable.

Fermer Fermer

Publié le 24/01/2011 @ 21:42   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
08-2020 Septembre 2020
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques