Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Blog - Chroniques

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Chroniques

Georges Chelon - C'est passé vite  -  par sucrepop

Georges_Chelon.jpgGeorges Chelon - C'est passé vite

Pas entendu d'album de ce monsieur depuis mon enfance, quand ma maman écoutait l'album Prélude, grand prix de l'académie Charles Cros, et bijou de chansons françaises. Un coup d'oeil sur wikipedia montre que le bonhomme n'a pourtant pas chômé, avec une flopée d'albums, que le black out des médias, radio télé confondues, a éloigné des feux de l'actualité. Pourtant, dès les premières notes, l'impression que le temps n'a pas eu de prise sur le classicisme du monsieur. Des orchestrations aérées, laissant toute sa place à la voix, grave, chaude, ample, aux textes empreints de nostalgie, écrits en artisan, à l'ancienne, avec l'amour du travail bien fait. Alors certes on pourrait lui reprocher cet ancrage dans le passé, ce son sans âge, intemporel, mais c'est justement cette force tranquille qui fait la différence avec   les staracadémicien(ne)s de tout poil, si prompt à sauter sur la vague de la dernière mode. Ici, tout est calme, luxe et beauté pour paraphraser ce Baudelaire qu'il aime temps et dont il adapte ici à nouveaux deux textes. Un bel album, d'un homme serein, aux textes réfléchis dont l'amour est souvent le thème, le temps qui passe, la vie quoi. Si la chanson française a une quelconque signification pour vous, cet album vous tend les bras.

Georges_Chelon.jpgGeorges Chelon - C'est passé vite

Pas entendu d'album de ce monsieur depuis mon enfance, quand ma maman écoutait l'album Prélude, grand prix de l'académie Charles Cros, et bijou de chansons françaises. Un coup d'oeil sur wikipedia montre que le bonhomme n'a pourtant pas chômé, avec une flopée d'albums, que le black out des médias, radio télé confondues, a éloigné des feux de l'actualité. Pourtant, dès les premières notes, l'impression que le temps n'a pas eu de prise sur le classicisme du monsieur. Des orchestrations aérées, laissant toute sa place à la voix, grave, chaude, ample, aux textes empreints de nostalgie, écrits en artisan, à l'ancienne, avec l'amour du travail bien fait. Alors certes on pourrait lui reprocher cet ancrage dans le passé, ce son sans âge, intemporel, mais c'est justement cette force tranquille qui fait la différence avec   les staracadémicien(ne)s de tout poil, si prompt à sauter sur la vague de la dernière mode. Ici, tout est calme, luxe et beauté pour paraphraser ce Baudelaire qu'il aime temps et dont il adapte ici à nouveaux deux textes. Un bel album, d'un homme serein, aux textes réfléchis dont l'amour est souvent le thème, le temps qui passe, la vie quoi. Si la chanson française a une quelconque signification pour vous, cet album vous tend les bras.

Fermer Fermer

Publié le 02/06/2011 @ 15:52   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
09-2020 Octobre 2020
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques