Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Blog - Chroniques

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Chroniques

Status Quo - Quid Pro Quo  -  par sucrepop

Status_quo.jpgStatus Quo - Quid Pro Quo 

Les détracteurs écriront, sans même l'écouter, un nouvel album des Quo, copie conforme du précédent, lui même déjà .. etc. Les laudateurs, dont je suis, écrirons que quand ils sont bons, il n'y a pas grand monde pour leur arriver à la cheville et pour coller la pêche, faire hocher la tête et taper du pied au rythme de leur inusable boogie. Mais il faut bien l'admettre In the search of the fourth chord était hormis le single Beginning of the end, peu défendable et pour tout dire mou du genoux. Du coup, le plus long espace entre deux albums depuis leur début et voici Quid pro quo, titre naze sauvé par une pochette simple et pour une fois esthétique. Qu'est ce qui distingue un bon Quo d'un mauvais Quo ? les singles coco. Quand ils sont inspirés, le duo Rossi/Parfitt a le don de trouver de ces ritournelles qui vous vrillent les tympans pour ne plus vous lâcher, couplées à quelques solis plantées comme autant de banderilles dans un rythme binaire basique mais ô combien efficace. Alors il dit quoi ce disque ? C'est du tout bon, tu peux foncer. Two way traffic déboule à fond les gamelles, et déjà, tu sais que ça va le faire. une intro qui prend le  temps de se mettre en place pour faire monter la pression, et bam, en voiture Simone, couplet refrain s'enquillent direct entre les deux yeux. Rock and Roll 'N you, quoiqu'un peu simplet est efficace,  et le reste est à l'avenant. Certes quelques baisses de régimes, qui à besoin d'un zillionième Let's rock ou la voix montre ses limites. Mais comment ne pas craquer sur le refrain made in pop de Leave a Litte light on qui démontre que nos papys n'ont pas perdu la main pour se fendre d'un single jouissif. En bonus, pour les pas encore convaincus,  un In the army Now plus un live avec quelques grands classiques (et quelques titres dispensables soit di en passant). Bref, cette fois, leur meilleur album depuis des lustres, on l'aura attendu, mais ça valait la peine welcome back les Quo !! 

Status_quo.jpgStatus Quo - Quid Pro Quo 

Les détracteurs écriront, sans même l'écouter, un nouvel album des Quo, copie conforme du précédent, lui même déjà .. etc. Les laudateurs, dont je suis, écrirons que quand ils sont bons, il n'y a pas grand monde pour leur arriver à la cheville et pour coller la pêche, faire hocher la tête et taper du pied au rythme de leur inusable boogie. Mais il faut bien l'admettre In the search of the fourth chord était hormis le single Beginning of the end, peu défendable et pour tout dire mou du genoux. Du coup, le plus long espace entre deux albums depuis leur début et voici Quid pro quo, titre naze sauvé par une pochette simple et pour une fois esthétique. Qu'est ce qui distingue un bon Quo d'un mauvais Quo ? les singles coco. Quand ils sont inspirés, le duo Rossi/Parfitt a le don de trouver de ces ritournelles qui vous vrillent les tympans pour ne plus vous lâcher, couplées à quelques solis plantées comme autant de banderilles dans un rythme binaire basique mais ô combien efficace. Alors il dit quoi ce disque ? C'est du tout bon, tu peux foncer. Two way traffic déboule à fond les gamelles, et déjà, tu sais que ça va le faire. une intro qui prend le  temps de se mettre en place pour faire monter la pression, et bam, en voiture Simone, couplet refrain s'enquillent direct entre les deux yeux. Rock and Roll 'N you, quoiqu'un peu simplet est efficace,  et le reste est à l'avenant. Certes quelques baisses de régimes, qui à besoin d'un zillionième Let's rock ou la voix montre ses limites. Mais comment ne pas craquer sur le refrain made in pop de Leave a Litte light on qui démontre que nos papys n'ont pas perdu la main pour se fendre d'un single jouissif. En bonus, pour les pas encore convaincus,  un In the army Now plus un live avec quelques grands classiques (et quelques titres dispensables soit di en passant). Bref, cette fois, leur meilleur album depuis des lustres, on l'aura attendu, mais ça valait la peine welcome back les Quo !! 

Fermer Fermer

Publié le 09/06/2011 @ 22:09   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Réaction n°1 

 par sergekerforne le 13/06/2011 @ 20:40
Des "soli"....  le pluriel de solo? Et quand tu cuisines il arrive qu'il reste un "spaghetto" sur la gazinière? Ou un "gnoccho"?D'ailleurs ne faut-il pas sortir les StatusQuo des "ghetti" musicaux....?

Réaction n°2 

 par Jmemeledetout le 25/06/2011 @ 22:28
Oui, bon ça chipote là l

Solo, soli ou solos.... Sucre a raison, tous les mots musicaux sont d'origine latine et c'est donc généralement la forme italienne du pluriel qui est utilisée, dans le secteur classique en tous cas, même s'il n'est pas interdit aujourd'hui de les franciser, ce que font les musiciens rock, chansons, etc..

C'est un peu dommage en ce qui concerne la musique, je trouve, garder les racines, c'est aussi garder le sens, l'intention musicale.

Sur ce m'en vais voir s'il ne reste pas un spaghetto tombé entre la cuisinière et l'évier.

Archives
01-2020 Février 2020
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques