Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Blog - Chroniques

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Chroniques

Michael Franks - Time Together  -  par sucrepop

Michael_Franks.jpgMichael Franks - Time Together

Que dire. Cet homme a écrit un, sinon Mon album de chevet, celui de l'île déserte, un monument, Tiger in the rain. Et une floppée d'autres chansons stupéfiantes de beauté. Et certes, il s'est parfois un peu perdu en route au fil des années, des hauts , des bas, comme toute carrière artistique s'étalant sur plusieurs décennies. Rendez vous in Rio, son précédent, datait déjà de 5 ans,  et voici ce Time together. C'est avec cette douce angoisse des premiers rende-vous amoureux que j'ai lancé la première écoute. Pour ceux qui ne connaisse pas le monsieur, il fait du smooth jazz, à faire passer Sade et son Smooth operator pour du métal. Une pop jazzy, aux effluves bossa, une voix sublime, pas moins, si le miel était musique, ce serait celle là. Dès les premières notes, chant d'oiseaux, guitare acoustique, rythmique latine, on sent que cette fois, il n'a pas raté son coup, ça va faire mal.  Now That the Summer's Here et c'est l'évidence du manque qu'il avait laissé. Trompette, sax, guitares, on se laisse bercer, emmener, envoûter, du bonheur. One day in St Tropez trace la route dans la même veine et pendant près d'une heure, le monde se laisse oublier, immergé que nous sommes dans cette douceur, il a même poussé le vice jusquà déposer le titre le plus grand sur la dernière plage,  Feathers From an Angel's Wing est l'un des ses plus beaux titres depuis des lustres, 8 minutes au gout de paradis. Bon, évidemment, certains rabat joie trouveront ça mou du genou, fourré à la saccharine, je les excommunie sur le champ. Sans rivaliser avec ces premiers albums, il s'en rapproche si près ...  un bijou indispensable, les moments de plénitude sont si rares. 

Michael_Franks.jpgMichael Franks - Time Together

Que dire. Cet homme a écrit un, sinon Mon album de chevet, celui de l'île déserte, un monument, Tiger in the rain. Et une floppée d'autres chansons stupéfiantes de beauté. Et certes, il s'est parfois un peu perdu en route au fil des années, des hauts , des bas, comme toute carrière artistique s'étalant sur plusieurs décennies. Rendez vous in Rio, son précédent, datait déjà de 5 ans,  et voici ce Time together. C'est avec cette douce angoisse des premiers rende-vous amoureux que j'ai lancé la première écoute. Pour ceux qui ne connaisse pas le monsieur, il fait du smooth jazz, à faire passer Sade et son Smooth operator pour du métal. Une pop jazzy, aux effluves bossa, une voix sublime, pas moins, si le miel était musique, ce serait celle là. Dès les premières notes, chant d'oiseaux, guitare acoustique, rythmique latine, on sent que cette fois, il n'a pas raté son coup, ça va faire mal.  Now That the Summer's Here et c'est l'évidence du manque qu'il avait laissé. Trompette, sax, guitares, on se laisse bercer, emmener, envoûter, du bonheur. One day in St Tropez trace la route dans la même veine et pendant près d'une heure, le monde se laisse oublier, immergé que nous sommes dans cette douceur, il a même poussé le vice jusquà déposer le titre le plus grand sur la dernière plage,  Feathers From an Angel's Wing est l'un des ses plus beaux titres depuis des lustres, 8 minutes au gout de paradis. Bon, évidemment, certains rabat joie trouveront ça mou du genou, fourré à la saccharine, je les excommunie sur le champ. Sans rivaliser avec ces premiers albums, il s'en rapproche si près ...  un bijou indispensable, les moments de plénitude sont si rares. 

Fermer Fermer

Publié le 19/06/2011 @ 22:05   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Réaction n°1 

 par Jmemeledetout le 25/06/2011 @ 21:46
Non, trouve pas ça mou du genou, la musique ne doit pas nécessairement faire du bruit pour être bonne d mais pas sûre que c'est ça que j'emporterais sur une île quand-même. C'est bien ficelé, jolies harmonies, jolie voix, mais... je reste un peu sur ma faim, c'est ce que j'écoutais il y a 30 ans, voire plus, ça manque un petit peu de personnalité pour moi, même dans ce style que j'affectionne par ailleurs. Le titre que tu cites n'est pas sur sa page Myspace, dommage.
Archives
08-2020 Septembre 2020
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques