Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Blog - Chroniques

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Chroniques

Lise - Lise  -  par sucrepop

Lise.jpgLise - Lise

Cédant à la mode actuelle d'utiliser simplement son prénom pour se faire un nom, voici le premier album de Lise, qui porte son nom. La pochette fournit un indice de son instrument de prédilection, le piano, souvent seul avec la voix, le long de la grosse douzaine de titres qui compose le disque. Une voix qui m 'évoque parfois celle de Soko. Les titres surprennent, mais peinent à maintenir l'attention sur la longueur.  Le Paris d'ouverture m'aurait même presque incité à zapper d'entrée, voix sur aigüe, mélodie qui se cherche sans se trouver, omniprésence du piano qu'elle maîtrise visiblement sur le bout des doigts, mais il manque un peu de chaleur. Il faut attendre la reprise des Pixies, Where's my mind pour lever l'oreille, et enfin le titre Dors qui derrière une cascade d'arpège donne enfin l'impression d'une "vraie" chanson. La demoiselle a d'importantes bases classiques, et faire son chemin dans la pop n'est pas des plus aisé avec ce background. Pas convaincu confused


Lise.jpgLise - Lise

Cédant à la mode actuelle d'utiliser simplement son prénom pour se faire un nom, voici le premier album de Lise, qui porte son nom. La pochette fournit un indice de son instrument de prédilection, le piano, souvent seul avec la voix, le long de la grosse douzaine de titres qui compose le disque. Une voix qui m 'évoque parfois celle de Soko. Les titres surprennent, mais peinent à maintenir l'attention sur la longueur.  Le Paris d'ouverture m'aurait même presque incité à zapper d'entrée, voix sur aigüe, mélodie qui se cherche sans se trouver, omniprésence du piano qu'elle maîtrise visiblement sur le bout des doigts, mais il manque un peu de chaleur. Il faut attendre la reprise des Pixies, Where's my mind pour lever l'oreille, et enfin le titre Dors qui derrière une cascade d'arpège donne enfin l'impression d'une "vraie" chanson. La demoiselle a d'importantes bases classiques, et faire son chemin dans la pop n'est pas des plus aisé avec ce background. Pas convaincu confused


Fermer Fermer

Publié le 26/06/2011 @ 14:32   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
07-2020 Août 2020
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques