Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Blog - Chroniques

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Chroniques

Aube L - I am  -  par sucrepop

Aube_L.jpgAube L - I am

Ce qui m'intrigue, voir me fascine dans la musique d'Aube Lalvée, c'est l'écart existant entre nos deux univers. Je serais totalement incapable, ma vie en dépendrait-elle, d'écrire une telle musique. De pop, pas question dans ce nouvel album, même s'il parait moins tourmenté que le précédent, sans pour autant être apaisé. De sucre encore moins, ici, foin de douceur,  même si la violence n'est pas l'atmosphère la plus caractéristique du disque. I am. Le choix du titre n'est évidement pas innocent, C'est d'elle qu'il est question, de son âme, qui semble chercher un chemin dans un univers complexe, ou les dissonances abondent, les synthétiseurs répondant au piano, les guitares décloisonnant les rythmiques, les volutes vocales se frayant une route au travers des méandres mélodiques. Néanmoins l'album n'est pas hermétique, Kiss me par exemple, flirte avec une chanson presque conventionnelle, croisement entre une Kate Bush et une Yoko Ono, pour une musique éminemment féminine donc, mais à l'opposée d'une Barbie faussement sensuelle et décérébrée. Un disque impliqué et impliquant

Aube_L.jpgAube L - I am

Ce qui m'intrigue, voir me fascine dans la musique d'Aube Lalvée, c'est l'écart existant entre nos deux univers. Je serais totalement incapable, ma vie en dépendrait-elle, d'écrire une telle musique. De pop, pas question dans ce nouvel album, même s'il parait moins tourmenté que le précédent, sans pour autant être apaisé. De sucre encore moins, ici, foin de douceur,  même si la violence n'est pas l'atmosphère la plus caractéristique du disque. I am. Le choix du titre n'est évidement pas innocent, C'est d'elle qu'il est question, de son âme, qui semble chercher un chemin dans un univers complexe, ou les dissonances abondent, les synthétiseurs répondant au piano, les guitares décloisonnant les rythmiques, les volutes vocales se frayant une route au travers des méandres mélodiques. Néanmoins l'album n'est pas hermétique, Kiss me par exemple, flirte avec une chanson presque conventionnelle, croisement entre une Kate Bush et une Yoko Ono, pour une musique éminemment féminine donc, mais à l'opposée d'une Barbie faussement sensuelle et décérébrée. Un disque impliqué et impliquant

Fermer Fermer

Publié le 18/09/2011 @ 17:15   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
09-2020 Octobre 2020
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques