Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Blog - Chroniques

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Chroniques

Jean-Louis Murat - Grand Lièvre  -  par sucrepop

Jean-Louis-Murat.jpgJean-Louis Murat - Grand Lièvre

L'ultra prolifique Jean-Louis Bergheaud avait un peu lever le pied ces derniers temps. Le voici à nouveau dans les bacs avec un album sur lequel j'ai des sentiments ambivalents. D'un côté ces mélopées monocordes, qui donne une impression d'uniformité un peu lassante, ces textes souvent cryptiques, qui certes peuvent laisser une certaine liberté d'interprétation  à l'auditeur, mais qui peuvent tout aussi bien le laisser raide paumé en plein désert de compréhension. De l'autre, une attractivité certaine, nécessitant certes plus d'une écoute attentive, mais qui finit par emporter le morceau. l'album est plutôt brute, direct à l'os, chaque titre faisant écho au précédent, les choeurs quasi systématiquement utilisés en forme de pont . Qu'est ce que ça veut dire ? et ses près de 7 minutes au compteur ne lasse pas, Les souliers rouges, premier single, est le seul morceau avec une mélodie un peu élaborée, le Jean Louis chante presque, c'est dire, le bluesy Je voudrais me perdre de vue est le plus réussi des 10 titres composant l'album. 

Jean-Louis-Murat.jpgJean-Louis Murat - Grand Lièvre

L'ultra prolifique Jean-Louis Bergheaud avait un peu lever le pied ces derniers temps. Le voici à nouveau dans les bacs avec un album sur lequel j'ai des sentiments ambivalents. D'un côté ces mélopées monocordes, qui donne une impression d'uniformité un peu lassante, ces textes souvent cryptiques, qui certes peuvent laisser une certaine liberté d'interprétation  à l'auditeur, mais qui peuvent tout aussi bien le laisser raide paumé en plein désert de compréhension. De l'autre, une attractivité certaine, nécessitant certes plus d'une écoute attentive, mais qui finit par emporter le morceau. l'album est plutôt brute, direct à l'os, chaque titre faisant écho au précédent, les choeurs quasi systématiquement utilisés en forme de pont . Qu'est ce que ça veut dire ? et ses près de 7 minutes au compteur ne lasse pas, Les souliers rouges, premier single, est le seul morceau avec une mélodie un peu élaborée, le Jean Louis chante presque, c'est dire, le bluesy Je voudrais me perdre de vue est le plus réussi des 10 titres composant l'album. 

Fermer Fermer

Publié le 02/10/2011 @ 18:22   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
08-2020 Septembre 2020
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques