Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Blog - Chroniques

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Chroniques

Didier Barbelivien - Mes préférences  -  par sucrepop

Didier_Barbelivien.jpgDidier Barbelivien - Mes préférences 

Pour les gens de ma génération, option Pop & Roll,  le sieur Barbelivien représentait l'ennemie honni, la variétoche. Auteur de tubes pour la quasi totalité du gotha francophone des années 70-80, il a qu'on le veuille ou non, composé la bande son d'une bonne partie de nos vies de cette époque. Image d'artiste de droite en prime, la rédemption est difficile. Il faut pourtant bien reconnaître au bonhomme un talent certain pour écrire la mélodie qui fait mouche ou le texte qui accroche et ses influences sont toutes aussi Beatles que les nôtres. Sur ce 16 titres il nous propose de faire un tour du côté de ses préférences. La plupart des morceaux ont un titre qui fait directement référence à un artiste, les orchestrations elles mêmes rappelant parfois l'artiste en question. La sauce prend parfois, A Barbara (qui m'évoque aussi Berliner), Jean de France pour Jean Ferrat, c'est parfois un peu à côté de la plaque, un peu daté type l'hommage à Gabin ou à Brassens. Mais globalement, on reconnait l'artisan qui maîtrise son métier, le tout à une indéniable qualité, la chanson made in France, sans éclat majeur mais qui possède sa force interne. Et puis ce n'est pas si courant que quelqu'un allume Lennon dans une chanson aux accents rock.

Didier_Barbelivien.jpgDidier Barbelivien - Mes préférences 

Pour les gens de ma génération, option Pop & Roll,  le sieur Barbelivien représentait l'ennemie honni, la variétoche. Auteur de tubes pour la quasi totalité du gotha francophone des années 70-80, il a qu'on le veuille ou non, composé la bande son d'une bonne partie de nos vies de cette époque. Image d'artiste de droite en prime, la rédemption est difficile. Il faut pourtant bien reconnaître au bonhomme un talent certain pour écrire la mélodie qui fait mouche ou le texte qui accroche et ses influences sont toutes aussi Beatles que les nôtres. Sur ce 16 titres il nous propose de faire un tour du côté de ses préférences. La plupart des morceaux ont un titre qui fait directement référence à un artiste, les orchestrations elles mêmes rappelant parfois l'artiste en question. La sauce prend parfois, A Barbara (qui m'évoque aussi Berliner), Jean de France pour Jean Ferrat, c'est parfois un peu à côté de la plaque, un peu daté type l'hommage à Gabin ou à Brassens. Mais globalement, on reconnait l'artisan qui maîtrise son métier, le tout à une indéniable qualité, la chanson made in France, sans éclat majeur mais qui possède sa force interne. Et puis ce n'est pas si courant que quelqu'un allume Lennon dans une chanson aux accents rock.

Fermer Fermer

Publié le 16/10/2011 @ 21:41   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
07-2020 Août 2020
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques