Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Théâtre
 
Blog - Théâtre

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Théâtre

Quartier lontain - Jiro Taniguchi  -  par sucrepop

Quartier-lointain-theatre.jpgQuartier lontain - Jiro Taniguchi

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le monde du manga est assez éloigné de moi. J'ai du en lire 2 en tout et pour tout, et n'avais jamais entendu parlé de l'auteur ou de ce Quartier lointain, pourtant prix du meilleur scénario à Angoulème en 2003 et dont un film a été riré en 2010. Bref ignorance totale. 
 L'adaptation au théâtre d'une bande dessinée ne doit pas être simple, et le metteur en scène suisse Dorian Rossel a relevé le challenge de fort belle manière. La scène, au début du spectacle est vide, une sorte de drap blanc recouvre simplement tout l'espace. une demi-douzaine de personnages arrive alors, et l'un deux présente, façon voix off, le lieu et le personnage principal. L'histoire qui nous est raconté est celle de d'un japonais de 48 ans qui se retrouve propulsé dans le passé à l'âge de 14 ans, en ayant conservé ces souvenirs d'adulte, quelques temps avant que son père ne quitte définitivement le domicile familial, sans explication. L'idée maîtresse étant de savoir si l'on peu modifier ce qui c'est passé. Le décor reste extrêmement dépouillé tout le long de la pièce, plusieurs comédiens jouent, parfois simultanément, le personnage principal, le tout ponctué par deux musiciennes violon et sorte de sax. Bref, présenté comme cela, on s'attend au truc intello chiant. C'est parce que j'en parle mal, car au final, le tout est très prenant, sans longueur, avec de belles trouvailles scéniques - enfin pour moi qui ne suit pas un habitué du théâtre - et se révèle l'une des pièces les plus intéressantes que j'ai pu voir. Du coup, je m'en vais lire le mange et voir le film. Plus qu'une semaine pour le voir à Paris, si vous cherchez à passer une bonne soirée, n'hésitez pas.

Quartier-lointain-theatre.jpgQuartier lontain - Jiro Taniguchi

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le monde du manga est assez éloigné de moi. J'ai du en lire 2 en tout et pour tout, et n'avais jamais entendu parlé de l'auteur ou de ce Quartier lointain, pourtant prix du meilleur scénario à Angoulème en 2003 et dont un film a été riré en 2010. Bref ignorance totale. 
 L'adaptation au théâtre d'une bande dessinée ne doit pas être simple, et le metteur en scène suisse Dorian Rossel a relevé le challenge de fort belle manière. La scène, au début du spectacle est vide, une sorte de drap blanc recouvre simplement tout l'espace. une demi-douzaine de personnages arrive alors, et l'un deux présente, façon voix off, le lieu et le personnage principal. L'histoire qui nous est raconté est celle de d'un japonais de 48 ans qui se retrouve propulsé dans le passé à l'âge de 14 ans, en ayant conservé ces souvenirs d'adulte, quelques temps avant que son père ne quitte définitivement le domicile familial, sans explication. L'idée maîtresse étant de savoir si l'on peu modifier ce qui c'est passé. Le décor reste extrêmement dépouillé tout le long de la pièce, plusieurs comédiens jouent, parfois simultanément, le personnage principal, le tout ponctué par deux musiciennes violon et sorte de sax. Bref, présenté comme cela, on s'attend au truc intello chiant. C'est parce que j'en parle mal, car au final, le tout est très prenant, sans longueur, avec de belles trouvailles scéniques - enfin pour moi qui ne suit pas un habitué du théâtre - et se révèle l'une des pièces les plus intéressantes que j'ai pu voir. Du coup, je m'en vais lire le mange et voir le film. Plus qu'une semaine pour le voir à Paris, si vous cherchez à passer une bonne soirée, n'hésitez pas.

Fermer Fermer

Publié le 23/10/2011 @ 18:50   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
09-2020 Octobre 2020
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Théâtre