Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Blog - Chroniques

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Chroniques

Noel Gallaghers High Flying Birds  -  par sucrepop

Noel_Gallagher.jpgNoel Gallagher's High Flying Birds 

Quoique grand amateur de pop devant l'éternel, de préférence britannique, Oasis ne m'a jamais mis à genoux. Inexplicablement, probablement parce que pendant les années 90 j'étais moins musico dépendant.. Quand ja'i lu récemment qu'en Angleterre, What's the Story,  Morning Glory ? était considéré comme le meilleur album rock de tous les temps j'ai ré écouté. Comprends pas. Autant dire que la séparation d'Oasis ne m'a fait ni chaud ni froid et que l'album solo d'un des frangins Gallagher, le compositeur des morceaux les plus connus, ne me faisait pas trépigner d'impatience ni baver d'envie. Et il s'avère que le Noël nous sort un album des plus plaisants, meilleur à mon sens que l'Oasis sus cité..  Everybody's on the run, qui ouvre le disque, après une intro un peu grandiloquente, voix déchirée, mélodie addictive,  il frappe fort d'entrée, et place la barre assez haut. Dream on ne déçoit pas, guitare acoustique, choeurs très Beatles, toujours cette efficacité mélodique, des cuivres ?? pour finaliser le tout, nickel. If I had a gun est une balade de hard rocker, à la Alice Cooper, qui traînait, version demo depuis des lustres, donc période Oasis. The death of you and me, premier single mérite largement cet honneur, parfum seventies, guitare acoustique et cuivres à nouveaux au rendez-vous. Record machine, avec un beau jeu de cordes affiche ces couleurs beatlesque, on reste dans le mid-tempo, le rocker semble s'être calmé. What a life a tout d'une chute de studio de Venus and Mars des Wings, pas moins, la basse ronflante, le piano trépidant et le refrain imparable. McCartney court après un titre comme celui ci depuis des lustres. Pour l'instant, on est sur un sans faute. La panoplie du rockeur est visiblement posé dans un coin car voici le titre le plus pop, Soldier Boys And Jesus Freaks, toujours quelques cuivres pour répondre à la voix. Broken arrow et Wrong poursuivent la série, Liam semble être parti avec les grosses guitares, laissant Noel avec la classe et un rock moins violent mais tout aussi redoutable. déjà cet album s'avère comme l'un des meilleurs de 2011. Et c'est Stop the clock, qui date d'une dizaine d'années, qui à la lourde charge de fermer la marche. Démarrage tout doux pour finir en apothéose sonore, un final de toute beauté. Gallagher signe là le meilleur album de sa carrière, je connais un petit frère qui va avoir du mal à s'en remettre.


Noel_Gallagher.jpgNoel Gallagher's High Flying Birds 

Quoique grand amateur de pop devant l'éternel, de préférence britannique, Oasis ne m'a jamais mis à genoux. Inexplicablement, probablement parce que pendant les années 90 j'étais moins musico dépendant.. Quand ja'i lu récemment qu'en Angleterre, What's the Story,  Morning Glory ? était considéré comme le meilleur album rock de tous les temps j'ai ré écouté. Comprends pas. Autant dire que la séparation d'Oasis ne m'a fait ni chaud ni froid et que l'album solo d'un des frangins Gallagher, le compositeur des morceaux les plus connus, ne me faisait pas trépigner d'impatience ni baver d'envie. Et il s'avère que le Noël nous sort un album des plus plaisants, meilleur à mon sens que l'Oasis sus cité..  Everybody's on the run, qui ouvre le disque, après une intro un peu grandiloquente, voix déchirée, mélodie addictive,  il frappe fort d'entrée, et place la barre assez haut. Dream on ne déçoit pas, guitare acoustique, choeurs très Beatles, toujours cette efficacité mélodique, des cuivres ?? pour finaliser le tout, nickel. If I had a gun est une balade de hard rocker, à la Alice Cooper, qui traînait, version demo depuis des lustres, donc période Oasis. The death of you and me, premier single mérite largement cet honneur, parfum seventies, guitare acoustique et cuivres à nouveaux au rendez-vous. Record machine, avec un beau jeu de cordes affiche ces couleurs beatlesque, on reste dans le mid-tempo, le rocker semble s'être calmé. What a life a tout d'une chute de studio de Venus and Mars des Wings, pas moins, la basse ronflante, le piano trépidant et le refrain imparable. McCartney court après un titre comme celui ci depuis des lustres. Pour l'instant, on est sur un sans faute. La panoplie du rockeur est visiblement posé dans un coin car voici le titre le plus pop, Soldier Boys And Jesus Freaks, toujours quelques cuivres pour répondre à la voix. Broken arrow et Wrong poursuivent la série, Liam semble être parti avec les grosses guitares, laissant Noel avec la classe et un rock moins violent mais tout aussi redoutable. déjà cet album s'avère comme l'un des meilleurs de 2011. Et c'est Stop the clock, qui date d'une dizaine d'années, qui à la lourde charge de fermer la marche. Démarrage tout doux pour finir en apothéose sonore, un final de toute beauté. Gallagher signe là le meilleur album de sa carrière, je connais un petit frère qui va avoir du mal à s'en remettre.


Fermer Fermer

Publié le 23/10/2011 @ 19:17   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Réaction n°1 

 par SPCboy le 01/11/2011 @ 17:26
Alors c'est Noël? C'est bien lui des 2 frères Gallagher qui devait écrire les titres - tubes - d'Oasis.Car voilà un bel album, que voilà. J'y retrouve des morceaux qui donnent un goût de reviens y, tel que What a life, Soldier boys and jesus freaks, The death of you and me ou bien encore Everybody's on the run.Bref, un bon cadeau pour la fin Décembre
Archives
11-2020 Décembre 2020
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques