Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Blog - Chroniques

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Chroniques

Sibylle Baier - Colour green  -  par Sucrepop

Sibylle_Baier.jpgDébut des années 70, en Allemagne, une jeune femme enregistre quelques maquettes guitares & voix chez elle, sur un vieux magneto. 30 ans plus tard, son fils, pour lui faire un cadeau, grave un CD d'un douzaine de titres à destination des amis. Le hasard, parfois heureux, fait qu'un producteur écoute, est séduit et édite le CD. L'histoire est plus originale que la musique, mais tout aussi belle. Elle y confirme l'intemporalité du folk, ce disque eut été enregistré dans la même configuration hier que la différence ne s'entendrait quasiment pas. Tonight, qui ouvre l'album est une jolie mélodie, de loin le titre le plus accrocheur, la voix est douce, la mélancolie, comme souvent dans ce style de musique, est omniprésente. On pense à un Leonard Cohen qui aurait écouté Françoise Hardy intensément. Pas de quoi crier au génie oublié pour autant, ce n'est d'ailleurs pas le propos, mais tellement de disques sortent sans aucune espèce d'intérêt, celui ci, enregistré sans aucune pensée mercantile, juste pour se faire plaisir, sorte de journal intime dévoilé sans impudeur est un joli compagnon. Et qui sait si, en 2050, quelqu'un ne finira pas par exhumer ma musique smile .

Sibylle_Baier.jpgDébut des années 70, en Allemagne, une jeune femme enregistre quelques maquettes guitares & voix chez elle, sur un vieux magneto. 30 ans plus tard, son fils, pour lui faire un cadeau, grave un CD d'un douzaine de titres à destination des amis. Le hasard, parfois heureux, fait qu'un producteur écoute, est séduit et édite le CD. L'histoire est plus originale que la musique, mais tout aussi belle. Elle y confirme l'intemporalité du folk, ce disque eut été enregistré dans la même configuration hier que la différence ne s'entendrait quasiment pas. Tonight, qui ouvre l'album est une jolie mélodie, de loin le titre le plus accrocheur, la voix est douce, la mélancolie, comme souvent dans ce style de musique, est omniprésente. On pense à un Leonard Cohen qui aurait écouté Françoise Hardy intensément. Pas de quoi crier au génie oublié pour autant, ce n'est d'ailleurs pas le propos, mais tellement de disques sortent sans aucune espèce d'intérêt, celui ci, enregistré sans aucune pensée mercantile, juste pour se faire plaisir, sorte de journal intime dévoilé sans impudeur est un joli compagnon. Et qui sait si, en 2050, quelqu'un ne finira pas par exhumer ma musique smile .

Fermer Fermer

Publié le 25/03/2012 @ 14:35   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
07-2020 Août 2020
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques