Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Blog - Chroniques

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Chroniques

Sadd - Lovers high Week-end  -  par Sucrepop

Sadd.jpg3 albums en un an, le bougre ferait passer Sucrepop et ses 12 titres annuels pour un dilettante smile. Au 1er coup d'oeil, titre anglais, photo bucolique, on pense à un album de folk-rock américain. Bingo, au détails près qu'en réalité l'album est chanté en français, Lovers, High et Week-end étant les 3 instrumentaux du disque. Tous les instruments, hormis le violon, sont joués par Thomas Saddier, le Sadd en question. On est clairement dans l'autoproduction ici, côté réalisation, le son est un peu fluet, particulièrement côté batterie, ça manque d'emphase et je n'accroche pas trop au timbre de voix. Si l'on omet les 3 instrumentaux sus nommés - mon désintérêt pour ce type de musique étant légendaire - et l'intro à rallonge de Lucy K- la plupart des titres font montre d'une belle patte mélodique, Ma londonnienne ferait un single tout à fait décent. Les textes sont assez fouillés pour maintenir l'intérêt tout  au long des 16 titres du CD. Dans l'ensemble, les morceaux gagneraient à mon sens à être plus ramassés, plus compacts, mais c'est essentiellement une question de goût, d'autres apprécieront ces digressions musicales. Un détour dans le progressive rock avec ses longs développements conviendrait peut être plus à l'humeur de Sadd, comme il semble changer de styles à chaque sortie de disque, qui sait ...      

Sadd.jpg3 albums en un an, le bougre ferait passer Sucrepop et ses 12 titres annuels pour un dilettante smile. Au 1er coup d'oeil, titre anglais, photo bucolique, on pense à un album de folk-rock américain. Bingo, au détails près qu'en réalité l'album est chanté en français, Lovers, High et Week-end étant les 3 instrumentaux du disque. Tous les instruments, hormis le violon, sont joués par Thomas Saddier, le Sadd en question. On est clairement dans l'autoproduction ici, côté réalisation, le son est un peu fluet, particulièrement côté batterie, ça manque d'emphase et je n'accroche pas trop au timbre de voix. Si l'on omet les 3 instrumentaux sus nommés - mon désintérêt pour ce type de musique étant légendaire - et l'intro à rallonge de Lucy K- la plupart des titres font montre d'une belle patte mélodique, Ma londonnienne ferait un single tout à fait décent. Les textes sont assez fouillés pour maintenir l'intérêt tout  au long des 16 titres du CD. Dans l'ensemble, les morceaux gagneraient à mon sens à être plus ramassés, plus compacts, mais c'est essentiellement une question de goût, d'autres apprécieront ces digressions musicales. Un détour dans le progressive rock avec ses longs développements conviendrait peut être plus à l'humeur de Sadd, comme il semble changer de styles à chaque sortie de disque, qui sait ...      

Fermer Fermer

Publié le 22/04/2012 @ 15:40   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
11-2020 Décembre 2020
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques