Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Blog - Chroniques

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Chroniques

Pauline Croze - Le prix de l'Eden  -  par Sucrepop

Croze.jpgLes deux premiers albums de Pauline Croze me sont passés à côté, juste entendu son brin de voix de ci de là, charmeur mais sans plus. Le prix de l'Eden, son 3eme opus, m'a attiré pour deux raisons, son titre, prometteur, et sa réalisatrice, Edith Fambuena, dont j'apprécie généralement grandement les orchestrations et le son qu'elle pose sur les albums qu'elle arrange.  L’interprète s'épanche dans les interviews sur la panne d'inspiration qui l'a conduit à prendre 5 ans de gestation pour faire naître cet album. Elle le dit, ce disque est né au forceps, n'a pas été facile, elle a travaillé suer sang et eau, peinée, remis sur l'ouvrage, écrit, jeté, bref elle s'est battue pour, l'a mérité. Inutilement. Le disque est fort bien réalisé, il fallait s'y attendre, et Edith habille de jolies couleurs de médiocres chansons. Quand l'inspiration n'est pas là, faut-il la forcer ? Se faire violence pour dire quelque chose si l'on a rien à dire à ce moment ? Heureusement - ou pas - le disque ne laisse pas percevoir la difficulté qu'il a eu à être conçu, il s'écoute, coule tout seul et disparaît  comme l'eau coule dans le lavabo. Vous me connaissez, j'adore les chanteuses, suis in love avec les chansons et rien ne me plait plus que la combinaison gagnante des deux. Ici, tout est vide et plat, aride musicalement parlant, côté paroles c'est le point positif, Pauline Croze ou ses collaborateurs proposent des textes intelligents, bien écrits mais cela ne suffit pas à faire un bon disque, du moins pour moi ou la musique à la priorité sur les histoires. J'ai peur que le prix à payer pour son Eden soit un peu trop élevé.

Croze.jpgLes deux premiers albums de Pauline Croze me sont passés à côté, juste entendu son brin de voix de ci de là, charmeur mais sans plus. Le prix de l'Eden, son 3eme opus, m'a attiré pour deux raisons, son titre, prometteur, et sa réalisatrice, Edith Fambuena, dont j'apprécie généralement grandement les orchestrations et le son qu'elle pose sur les albums qu'elle arrange.  L’interprète s'épanche dans les interviews sur la panne d'inspiration qui l'a conduit à prendre 5 ans de gestation pour faire naître cet album. Elle le dit, ce disque est né au forceps, n'a pas été facile, elle a travaillé suer sang et eau, peinée, remis sur l'ouvrage, écrit, jeté, bref elle s'est battue pour, l'a mérité. Inutilement. Le disque est fort bien réalisé, il fallait s'y attendre, et Edith habille de jolies couleurs de médiocres chansons. Quand l'inspiration n'est pas là, faut-il la forcer ? Se faire violence pour dire quelque chose si l'on a rien à dire à ce moment ? Heureusement - ou pas - le disque ne laisse pas percevoir la difficulté qu'il a eu à être conçu, il s'écoute, coule tout seul et disparaît  comme l'eau coule dans le lavabo. Vous me connaissez, j'adore les chanteuses, suis in love avec les chansons et rien ne me plait plus que la combinaison gagnante des deux. Ici, tout est vide et plat, aride musicalement parlant, côté paroles c'est le point positif, Pauline Croze ou ses collaborateurs proposent des textes intelligents, bien écrits mais cela ne suffit pas à faire un bon disque, du moins pour moi ou la musique à la priorité sur les histoires. J'ai peur que le prix à payer pour son Eden soit un peu trop élevé.

Fermer Fermer

Publié le 08/11/2012 @ 21:29   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
07-2020 Août 2020
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques