Vous êtes ici :   Accueil » Pauline - Allo le monde
 
Lucy, Racquel and me

LRme__cover_-_small.png

Le nouvel album est en écoute et téléchargement gratuit ici.

Discographie
Notes de musique
 ↑  
Sucrepop ?
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Pauline


Pauline Elle n’a pas 20 ans . Et a décidé de se faire un prénom avant un nom. Pauline. Et débarque avec un premier album, Allo le monde.

La chanson éponyme qui ouvre le disque est du style de celles dont même le plus demeuré des directeurs artistiques, même le plus bouché des programmateurs radio ne peuvent passer à côté.
Le smash hit comme disent nos copains ricains. Le hit en or évident, le truc énorme dont il va falloir se remettre. Un petit côté Zazie (période Zen soyons Zen ) assez prononcé dans le refrain, mais on a vu pire comme influence. D’ailleurs, en parlant de Zazie, même prestance, même silhouette longiligne, bref une jolie fille, pour ne rien gâcher.

La belle à la bonne idée de cosigner de premier coup d’éclat, comme la plupart des 12 titres qui composent cet album d’ailleurs. Nous ne sommes donc pas ici en présence d’une de ses bimbos télécommandées qui chantent et font là ou ont leur dit de faire mais à quelqu’un qui à sa propre voix, une artiste au sens noble du terme. Et cela, déjà la distingue.

Bon, donc, ok, un titre qui va faire – qui fait déjà – parler d’elle. Mais le reste ? En gros, Pauline fait sa Julie Zenatti. Je veux dire par là, même capacité vocale hors du commun, et le piano, son instrument de prédilection, en avant avec, du coup, une prédominance de ballades avec le même côté lisse parfois. L’album ne sent pas la sueur, pas de rock and roll ici.

Il y a des titres franchement bon, J’aime l’ennui, Je vis ma vie, la superbe ballade Chacun qui clos l’album, un cadeau de Martin Rappeneau, l’ordre des choses, C’est pas toi qui m’auras, clin d’œil appuyé à la libido masculine, et des chansons plus anecdotiques mais jamais médiocres.

Clairement, ses influences sont plus variété française que Whites Stripes. Plus Obispo/Calogero/Zazie que ZZ Top. A partir de là, deux options, on peut regretter le côté trop sage, la réalisation un peu convenue de l’album, à l’image de tant d’autres disques ou rien ne dépasse et ou la jeunesse de l’artiste n’est pas apparente, se dire qu’à 20 ans, c’est dommage d’être déjà si vieux. Ou au contraire, que sortir un album de cette qualité si tôt est prometteur pour l’avenir, qu’on tient là peut être une vrai auteur compositeur, une Véronique Sanson, une Zazie, et que, si les petites cochons ne la mangent pas, elle va tracer une route lumineuse qui ponctuera nos vies par ses chansons.

Je parie qu’elle en a la capacité, et c’est tout le mal que je lui souhaite, il lui faudra simplement veiller à ne pas se faire croquer par le système. En attendant, je dis chapeau bas Mademoiselle, je ne manquerais pas de prendre régulièrement des nouvelles de votre monde.

pauline

  1. Allo le monde
  2. J'aime l'ennui
  3. Vie de songes
  4. Je vis ma vie
  5. Ce n'était pas mon jour
  6. Tous pour une
  7. Mon côté fragile
  8. Plus à prendre
  9. C'est pas toi qui m'auras
  10. L'ordre des choses
  11. Chacun.

 



Date de création : 18/10/2007 @ 17:01
Dernière modification : 14/06/2008 @ 19:02
Catégorie : Notes de musique - Chroniques CD-P
Page lue 9772 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Pauline - Allo le monde