Vous êtes ici :   Accueil » Octobre - De quelque chose
 
Lucy, Racquel and me

LRme__cover_-_small.png

Le nouvel album est en écoute et téléchargement gratuit ici.

Discographie
Notes de musique
 ↑  
Sucrepop ?
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Bonjour à toutes et à tous.

Bye bye l’été, voici les violons de l’automne qui nous reviennent. A l’unisson, le titre de ce mois si va donc être plutôt d’inspiration feuille morte que bourgeon.

Le texte est issu d’un fragment de paroles d’Erick, batteur de Gin-Transit, amendé, complété, transformé par mes soins pour le résultat que voici. Côté musique, mon inspiration traînait cette fois ces guêtres du côtés de Morcheeba. Et c’est Minorev, qui rejoint ainsi la grande famille des interprètes de Sucrepop qui assume la lourde tache d’assumer la comparaison avec la sublime Skye (l’ex chanteuse de Morcheeba).
Le résultat de notre collaboration est disponible ici

Côté nouveauté sur le site, un player gracieusement fourni par Bnflower me permet de vous présenter régulièrement dans le mois des titres d’artistes autoproduits en complément de mon Radioblog.
Cédant aux sirènes de la mode puisqu’il semble quasi indispensable d’y être présent, le petit frère de ce site existe maintenant sur myspace, à l’adresse très originale de www.myspace.com/sucrepop , un bref résumé de la collection complète des aventures disponibles sur ce site.

La playlist de ce mois ci est d’une cuvée exceptionnelle, la rentrée scolaire semblant fertile en sorties discographiques et les groupes me contactant pour les mettre en valeur ici en augmentation constante.

Gilliane Pour ouvrir le bal, le second et tout nouvel album de Gilianne Kim, Vertiges, dont vous pouvez lire la chronique ici même rubrique artistes autoproduits est un petit bijou de folk, à ne pas manquer. Si vous êtes en région parisienne, une série de concerts pour le présenter à actuellement lieu, si vous ne devez acheter qu’un album cet automne, vous le tenez.

 

Une autre voix, dont j’ai déjà parlé, Mayane. Un timbre de voix craquant, son album contient de fort jolies choses, du côté folk de la force également. Sauve qui peut la vie, dans ma chambre, Seul ensemble (déjà diffusé ici) ont le potentiel pour faire de la belle une artiste reconnue. Sélectionnée sur la compil FNAC, elle sauve, à mon avis, la dite compil du naufrage complet. Chronique probable à suivre dans la rubrique dédiée sur ce site. Si vous ne devez acheter que 2 albums c’est fait ! mayane.jpg


 

manuserve.jpg Manu Serve nous propose un album aux couleurs acoustiques, des textes mi amour mi humour. Aux accros du web je conseille la fiancée du Geek, page medias, autres chansons pour que vous pensiez parfois à vos compagnes pendant que vous être sur Sucrepop ;o).
Si vous être à la recherche du hit imparable, ce mois ci, c’est Mickael Miro qu’il vous faut, Les muses assassinent, présentées ici couplent mélodie ultra efficace et voix de tête qui me font craquer. Le reste de son album démo, sans atteindre chaque fois les hauteurs du single contient quelques titres qui feraient le bonheur de plus d’un. Il y a de l’Obispo dans ce gars là. mickael

 

kereon.jpg Les 6 ptit’s gars de Kereon ont eu l’excellente initiative de m’envoyer 4 titres de leurs album, mi ombre mi lumière. Dans le style pop/rock énergique, il y a avait longtemps que je n’avais entendu un groupe de cette trempe. Les 4 compos ont toutes ce quelque chose qui fait qu’on souhaite les réécouter. Ca sonne, ca donne envie de reprendre en choeur et de chanter. Le son du solo de guitare est pile poil celui qui me fout des frissons, pour ceux qui suivent mes chroniques, si vous appréciez Atom, on est dans le même domaine. Et dire que c’est Kyo qui est dans les charts, c’est à désespérer.
Un son assez cheap pour des compos au parfum sixties persistant c’est le Saturnin Project. Un indéniable talent, le côté boite à rythme, synthé low-fi à un charme certain, ce pied de nez est un belle réussite pop. saturnin.jpg

 

bleuleo.jpg Il y a des artistes qui ont tout de même des idées bizarres. J’avais parlé ici même il y a déjà un bout de temps d’un groupe de Boston nommé Bleu dont l’album Redhead avait nombre de qualité. Ce brave homme, s’alliant à d’autres pointures pop (jellyfish, Papa Fritas …) à décider de faire un disque de faux titres d’Electric Light Orchestra. Donc, compos originales à la manière de Jeff Lynne. L’album sort courant du mois. Et le groupe s’appelle LEO, évidement smile l’album à le nom improbable d’Alpacas Orgling.



Et puisque ELO est le sujet, un peu de pub pour une toute nouvelle liste yahoo en français s’il vous plait, qui lui est consacrée http://fr.groups.yahoo.com/group/elodiscovery/. Longue et riche vie à celle-ci.

karolinrosa.jpg Elle est allemande, vit en Norvége, m’a bien fait craquer, entre ses instrumentaux somptueux et ses titres à la Kate Bush. Karolin Rosa nous procure quelques rares moments d’émotion, si vous aimez les cordes, la douceur des orchestrations soulignant un piano vous ne raterez pas ce rendez-vous.

 

Alex Maneval, multi instrumentiste et boulimique musical, participant à plusieurs groupes simultanément annonce la sortie de son 1er album, Tout reste à faire. Influence revendiquée, Goldman/De Palmas. Les compos sont soignées, l’album est en écoute sur son site, faites vous votre propre opinion. alexmaneval.jpg

 

enosense.jpg Un style totalement différent, couplant grunge et electro ou l’énergie est omniprésente, c’est Enosense. Un chanteur redoutablement efficace, des compos ramassées en un concentré de puissance, c’est enregistré live ça nous change et c’est bien.

 

Allez, histoire de sourire un peu une popsong simple fraîche et efficace, la fée Clopette, un conte de fée version adulte proposé par Nicolas Fraissinet. fraissinet.jpg

 

beatallica.jpg Toujours dans un registre décalé et second degré Beatallica, comme son nom l’indique revisite les Beatles passés au filtre Métallica. Comme prévu, c’est abrasif, surprenant, parfois déroutant, mais on y retrouve ses petits.

 

Ils s’appellent Crumble, leur musique très nettement electro à cette efficacité mélodique qui m’attire comme un papillon la lumière. La chanteuse assure, il semble que depuis elle se soit séparée du groupe, si vous êtes intéressé, l’annonce de recrutement est en page d’accueil du site. crumble.jpg

 

litmus.jpg Litmus à sortie un album 4 titres il y a quelques mois de très bonne facture. Nombre de commentaires laudateurs sur Jamendo, ce qui est un signe. L’album est court, mais va à l’essentiel et sans faux pas.

 

Si la voix de Skye (Morcheeba) vous manque, si comme moi, son album solo vous a laissé sur votre faim, le groupe Inklein Quartet à enregistré avec elle 2 titres qui sont de purs bijoux. Mais pourquoi diable ne les laisse t’elle pas écrire un album entier ! Le second titre est une sorte de bossa ensorceleuse, ne passez pas à côté. inklein.jpg

 

neema.jpg Neema est canadienne, son site encore en construction ne nous apprend pas grand-chose sur elle mais le mp3 que l’on y trouve ne laisse pas place à l’erreur. Si tout l’album est de ce niveau, ça pourrait faire très mal.
La Palinka, d’inspiration jazz manouche, sort également son 1er album, nommé un malin plaisir (non pas le groupe souvent cité ici). Comme souvent dans ce type de musique, les sentiments oscillent entre le festif et le mélancolique. palinka.jpg

 

elton.jpg Deux artistes majeurs dans mon panthéon personnel viennent de sortir un album. L’inusable Elton John et son Captain & the kid nous propose rien moins que la suite, 30 ans après d’une des pierres angulaires de son œuvre. Mon sentiment c’est que le prochain Best of ne verra pas l’inclusion d’un seul titre issu de ce disque. Décevant mélodiquement et doté d’une production fallote, le jeu de piano et la voix ne suffisent pas à sauver ce disque.

 

Presque aussi décevant, le dernier Bob Seger, Face the promise. Après 11 ans d’absence, il nous avait quitté sur album relativement raté. J’espérais beaucoup de ce monument américain du rock. Si la voix est toujours au rendez-vous et la production des chansons toujours aussi nickel, les compos manquent de magie. Le bonhomme alterne pourtant des titres rock, presque stoniens (tel l’ouverture wreck this heart) avec des ballades et des incursions country. Le tout est réalisé au cordeau, et se laisse agréablement écouter mais il ne m’en reste rien en tête. Pas de quoi préparer ici un 3ème best of non plus. bobseger.jpg

 

linus.jpg Pour me consoler, Linus of Hollywood annonce son album pour la fin du mois. Auteur de deux opus indispensable à tout amateur de pop, si le 3ème, Triangle, est à la hauteur de mes attentes, il fera date.



Petite pub pour une nouvelle association, AIMSA (no sacem inside) qui offre des services aux artistes autoproduits dis « libre ». Protection gratuite des œuvres, diffusion, promotion, bref plein de bonnes volontés et d’idées au service des talents d’aujourd’hui.

Voilà pour cette très fournie actualité de rentrée, à vos oreilles et rendez-vous le mois prochain pour de nouvelles aventures
A suivre …


Les newsletters précédentes sont accessibles ici


Date de création : 02/02/2008 @ 14:40
Dernière modification : 14/06/2008 @ 21:21
Catégorie : Notes de musique - Editoriaux-2006
Page lue 6330 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Octobre - De quelque chose