Vous êtes ici :   Accueil » Swan DIve - Until
 
Lucy, Racquel and me

LRme__cover_-_small.png

Le nouvel album est en écoute et téléchargement gratuit ici.

Discographie
Notes de musique
 ↑  
Sucrepop ?
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Swan Dive - Until


Swan
Until, 8 ème album de Swan Dive, est sortie il y a plus de 6 mois, et je ne l’ai su que le mois dernier.
C’est vous dire la promo qui est derrière.

Swan Dive c’est un duo, Molly Felder et Bill Demain, originaire de Nashville, quasi inconnus chez eux et partout ailleurs sauf semble t’il au Japon et en Corée. Sur ces 10 albums, 3 sont dans ma collection, Circles, June et maintenant Until, plus quelques morceaux trouvés à droite et à gauche.

Swan Dive c’est une pop étincelante sans être clinquante, douce et caressante sans être mièvre ni fade. Sur les précédents disques, une touche bossa courrait parfois sur certains titres. Avec Until, ils ont décidé d’en faire tout un album. Pour mon plus grand plaisir évidement fan de cette musique que je suis.

Donc option Brésil, tendance sixties, on pense à Astrud Gilberto, leurs influences incluant Michel Legrand, Les demoiselles de Rochefort et les parapluies de Cherbourg en ligne de mire pour le parfum jazz/bossa qui s’en dégage.

Enregistré principalement à la maison, complété par leur producteur habituel Brad Jones, Until est composé de 13 titres, acoustiques bien entendu, vu le style choisi.

En route donc pour une revue titre à titre de ce petit bijou

Ouverture avec le morceau éponyme, Until. Quelques percussions, un léger tapis de cordes, une guitare en arrière plan, et la voix de Molly à laquelle répond une flûte. Pourquoi faire compliqué quand on peut atteindre l’essentiel facilement. La mélodie est superbe, l’émotion est palpable, un seul regret que cela s’arrête après seulement 2'39. Une vidéo de ce titre est dispo sur youtube, impossible de ne pas craquer. Somptueux.

Slowly part sur un tempo similaire. Un piano jazzy ajoute sa discrète touche. Une mélodie moins immédiate, mais les cuivres qui dialoguent avec la voix, les claquements de doigts, tout concours à notre bien être. En fermant les yeux, on pourrait se croire à Rio. Slowly porte bien son nom et nous berce doucement.

Molly
Quiet song est un cadeau fait par Celso Fonseca, célèbre au Brésil. Une lettre envoyée par Bill Demain, rêvant à une collaboration et, vrai conte de fée, réponse positive du monsieur qui adapte en portugais une partie de la chanson, poussant la sollicitude jusqu'à les aider à apprendre les paroles. L’usage de cette langue accentue encore l’impression que la bossa est faite pour Swan Dive comme Swan Dive est fait pour la bossa.

Après la chanson douce, la Gentle Rain, même dans les paroles, on sent bien que le côté speed a été mis à l’index wink. Ce 4ème titre laisse un peu la place à Bill, vocaliste, pour un duo avec Molly. Un couplet chacun, un refrain commun, une comédie musicale en un peu moins de 4 minutes.

Matchstick, Presque rapide, est plus samba que bossa . Instrumental ou de simple lalala font office de paroles. Bien dans l’esprit sixties, presque musique de film, perso je n’accroche pas trop.

Heureusement, fausse alerte, Swan Dive ne s’essouffle pas déjà, Happy Sad, mélancolique à souhait, renoue avec leurs meilleurs moments. Ce titre me fait penser parfois au fabuleux premier disque de Coralie Clement, salle des pas perdus.

Imagining était le premier single tiré d’Until. Plus lumineux, plus enlevé que les titres précédents, un sax embarquant le morceau vers des contrées plus jazzy. Très agréable même si son choix de single me parait contestable tant d’autres titres me paraissent plus efficace pour faire découvrir l’album.

Hommage à Michel Legrand ? Un titre original chanté en français, rarissime sur un disque américain. Une fois, titre de la chanson, chanté par Bill et Molly, est un bel effort. Même si j’avoue après de nombreuses écoutes, avoir toujours du mal à saisir tout ce qu’ils veulent dire. Ceci dit, la compo est très agréable, un accordéon (le cliché français habituel vu des USA) en fond sonore.

Molly
Bebe, encore un instrumental, cette fois les lalala sont remplacés par des bibis. Bon, pour moi, typiquement un morceau remplissage, peu d’intérêt autre qu’anecdotique. Heureusement on n’en prend que pour 2’12. Ce n’est pas mauvais au point de zapper, nous restons dans le style du disque, juste inutile.

Et comme pour Matchstick, comme s’ils avaient besoin d’une pause pour mieux rebondir, le titre suivant est carrément excellent, du niveau de Until. You deserve a song est de ces chansons dont les premières secondes indiquent que l’on tient là du lourd. Et qui tient cette promesse tout du long. Du velours, du miel, bref vous l’aurez compris, un futur classique du groupe.

Le plus fort c’est que le morceau suivant enfonce le clou. Tender love, aussi violent que son titre le laisse supposer est peut être encore meilleur que you deserve a song. Une video a également été tourné pour le mettre en valeur. Un bijou. Ce titre clôture normalement le disque, mais vu leur succès au pays du soleil levant, deux morceaux bonus, dont sont si friands les japonais, sont dispo. Et sur le site fnac ou j’ai acheté l’album, ils étaient inclus donc…

Good morning Tokyo. Ou la bossa rencontre les Beach Boys. Un morceau clairement ajouté parce qu’il fallait mettre un bonus, encore des lalala, quelques harmonies, jolies, et 1’34 de passée. Le moins mauvais des trois titres du même tabac.

Et pour finir, In blossom, une vrai chanson, vocaux partagés à deux une nouvelle fois. Un peu d’anglais, un peu de français, un rythme, à peine, plus marqué, une musique ponctuée de nombreux break, plus heurtée, moins coulante, plus jazz mais qui tient la route.

Donc, si je fais un rapide bilan, 3 titres qui touchent l’excellence (c’est déjà 3 de plus que la quasi-totalité de ce qui sort), 7 qui vont de bons à très bons, 1 honnête et deux totalement dispensables, nous tenons là avec cet Until un album très bon que tout amateur de bossa se doit de posséder. Un fan de Swan Dive y trouvera évidement son bonheur, si vous les découvrez avec cet album, attention, si les autres sont aussi bons, Ils ne sont pas dans la même veine stylistique plus pop.

Swan


1.Until
2.Slowly
3.Quiet Song
4.Gentle Rain
5.Matchstick
6.Happy Sad
7.Imagining
8.Une Fois
9.Bebe
10.You Deserve a Song
11.Tender Love
12.Good Morning Tokyo
13.In Blossom


 


Date de création : 02/02/2008 @ 21:19
Dernière modification : 14/06/2008 @ 20:09
Catégorie : Notes de musique - Chroniques CD-S
Page lue 6630 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Swan DIve - Until