Vous êtes ici :   Accueil » Avril - The loving - XTC
 
Lucy, Racquel and me

LRme__cover_-_small.png

Le nouvel album est en écoute et téléchargement gratuit ici.

Discographie
Notes de musique
 ↑  
Sucrepop ?
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Sucrepop_concert.jpgNous sommes au printemps, normal donc que Sucrepop célèbre la saison des amours avec un titre adéquat, le titre du projet, Sortez Covers! prenant tout son sens en cette période. Donc, après avoir passé 3 ballades initialement acoustiques à la moulinette, c'est à un morceau 100% pur pop que je me suis attaqué, un peu moins obscur que ces prédécesseurs, j'ai nommé The Loving, d'XTC.
Plus récent, puisque datant de 1989, issu de l'album Oranges & Lemons, et signé Andy Partridge l'un des deux maîtres à penser d'XTC. L'album fait partie de mes indispensables (voir ma CDthèque idéale) et ce titre particulièrement est l'un de ces "aurait du être un tube" et n'en fut pas un, hormis dans mon top perso.
Totem_prod.gif
Pour en faire une version Sucrepop, car pour moi une cover doit éviter d'être une copie servile de l'originale, j'ai donc lancé un appel à contribution. Appel qui c'est révélé en fait être à réalisation.
C'est Philippe Jasmin de Totem production qui s'est chargé de me faire cette fabuleuse version world de The loving. Aidé par un guitariste du nom de Paul-Emmanuel Delaunoy ils ont réussi à eux deux à produire un petit bijou. Pour info Totem production, le son de la tribu, est une association loi 1901 qui a pour but d'aider les artistes à développer leur projet. Amis musiciens, à l'écoute du résultat, pour Sucrepop ou pour les différents artistes présents sur leur site, et vu la gentillesse et le professionnalisme de Philippe, je ne peux que chaudement vous recommander d'aller faire un tour chez eux si l'envie d'enregistrer vous prenait brutalement. Car inventivité, disponibilité et efficacité semblent être les maîtres mots de ces seigneurs. Pour une dose de The loving version Sucre ou version originale, c’est sur cette page que cela ce passe ou chez Totem prod sur la page dédiée Sucrepop
En bonus une reprise acoustuke de Beth titre originellement de Kiss
Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, comme l'année dernière, vous pourrez retrouver Sucrepop and Friends en concert au Studio Raspail le 19 avril à 19h45, 216Bb Raspail à Paris. Au programme, des covers et des sucreries et du ukulele bien sur. Le flyer est dispo ici . Par ailleurs, signalé pas plus tard qu'hier par Myriam, sur Dailymotion un montage de manga ou un titre de Sucrepop, Sugarpop Girl sert de bande son.

Disque.jpg Les victimes de mes chroniques de ce mois ci sont The Wantones featuring Jp Nataf, Out of focus pour l'album Aux yeux du monde, les australiens de Midnight Juggernauts, le folk urbain d'Alexandre Kinn, Face à face d'Edenmix (dont vous pouvez voir la video en bas de cette news), l'ex Starcadémicien Mathieu Johann à qui le bonheur fait mal, Le Beach Boys irlandais My Brother Woody et pour terminer le compte rendu du concert d'Arnaud Simon au Zèbre de Belleville.
Quelques artistes ont eu l'excellente idée de répondre à mes sollicitations de surfer invétéré ou m'ont contacté pour paraitre en ces pages. Pour notre plus grand plaisir découvrez ce mois ci avec moi:

 

 

Cam on. Alors bien sur, j'aurais pu mettre en photo le jolie minois de la chanteuse, Gaelle Buswell, mais c'aurait été réduire à un visage ce groupe de blues ou les guitares comptent pour beaucoup. Cam on signifie merci en vietnamien, origine des deux fondateurs du groupe. Mais d'Asie ici, point. Des guitares très années 70 (l'intro de 6 strings down me fait irrésistiblement penser à Jonn Lennon), une musique inspirée du blues rock, la voix somptueuse de Gaelle là-dessus, on tient du lourd. Pour les nostalgiques de cette période, si les noms de Bad Company et Paul Rodgers vous disent quelque chose, faite moi confiance, vous ne saurez pas déçu. Un album semble être sur les rails, nous en reparlerons Cam

 

Les Rencontrés sur un forum Status Quo, les Chics Types en sont (des chics types). Leur musique, la pochette, le titre même de l'album, Une belle journée, respirent cette évidence. Les chics types sont 3 potes qui font des chansons. Des chroniques du quotidien, dans des styles variés, du bluesy Faut pas Zoomer qui vire au gospel au swinguant le chanteur de jazz, même si, globalement le fond est plutôt pop légèrement teinté de rock. Toute leur ambition est résumée dans la chanson qui porte le nom du groupe: Même si le monde on va pas l'refaire, on peut essayer de lui donner un peu d'air. Ils font sérieusement des chansons pas sérieuses, que demande le peuple.

 

Mon intérêt prononcé pour la musique made in Brasil commence à être connu des habitués de Sucrepop. Donc quand une française de naissance, brésilienne d'adoption, vient agréablement chatouiller mes tympans, je m'arrête et j'écoute. Valerie Louzia a du soleil dans la voix et du swing dans les gènes. En compagnie d'Arnaud Gauthier elle a concocté un album nommé Brazil confidential. De Brésil, indéniablement, il est question. Des compos toutes chantées en portugais, plus Samba que Bossa, plus funk/jazz que pop, dotées d'orchestrations cossues, ou la voix de Valerie se prélasse avec délectation. C'est dansant, festif, reste à transformer le confidential en succès qui le soit moins. Louzia-Album.jpg
Berry Bon, Vous je ne sais pas mais moi, Berry ca m'évoque d'abord Chuck, puis Claude ou Richard, éventuellement Miss quand vient la nuit wink. Il va falloir ajouter une entrée à notre annuaire. Berry c'est également une chanteuse, dont le 1er album, Mademoiselle arrive sur nos platines. Pour vous situer rapidement, ce chouette disque est soit le 3eme album de Carla Bruni (même timbre légèrement voilé) soit le second de Rose (même orchestrations habillant subtilement) ou simplement un disque enfin réussi de Françoise Hardy. Dès l'intro de cordes de Mademoiselle, on sait tenir là le gros lot. Le bonheur ou Demain confirment, les textes sont bien vus, bref, toutes les chances de faire un carton.
Anthony Dubas est fâché. Définitivement. Contre un tas de trucs, la société en général et en particulier. Et il le fait savoir. A l'image de la pochette de l'album, il rentre dans le lard. Et pour ce faire, il a choisi le rock. Le dur, qui cogne et qui sent la sueur. Un titre comme Rage, ponctué de et j't'emmerde défini l'univers du groupe. Mais le tout est plus subtil qu'il n'y parait. Si un Trust est à l'évidence une influence majeure, Anthony Dubas n'oublie pas de conserver un côté accessible. Une vraie voix, des compos qui tirent sur le hard à la Deep Purple plutôt qu'un mur de guitares sur des hurlements punk rock, des textes en prise directe avec le quotidien, bref pas simplement un déversement de révolte mais une réflexion. Ca cogne plus que cela ne griffe, d'accord, c'est un style de bonbon rarement à la une sur Sucrepop mais qui pourtant dégage bien les bronches et qu'il serait dommage de ne pas avaler. Anthony
Buz-Nawak.jpg Il y avait Buzz l'éclair, il faudra dorénavant compter avec Buz Nawak. Aussi français que son nom ne l'indique pas, le Stéphane qui se dissimule sous ce pseudo est également, auteur pour le compte d'un certain Laurent Dutrey bien connu des services de Pop lisse. Ambiance pop donc, ou la guitare se taille la part belle. Un son en solo qui me scotche à tous les coups (Ecoutez ta main droite dans la mienne). Une voix voilée qui promet, s'il se décide à se lancer en solo, un buzz certain est prévisible autour de ce Nawak.
Nawo et moi, c'est l'histoire de deux personnes qui se ratent. Passant en 1ère partie d'Arnaud Simon, je suis allé écouter son myspace. Un univers attachant, très épuré mais riche à la fois, la voix en fil conducteur, des touches acoustiques de ci delà. J'aime bien, le lui dit, lui propose d'en parler ici même avant les concerts. Je reçois le mp3 après la parution de ma news du 1er mars. Il passe au Zèbre les 26 et 27 mars, c'est le 25 que je m'y rends. N'empêche que le bougre à du talent, et que je vous invite à lui prêter une oreille attentive. nawo.jpg
france Ca commence comme un titre country, la steel guitare la voix, un peu rauque, France Flory et son Boléro rafle la mise. Faire les poche, tirant sur le blues achève de convaincre que la demoiselle n'a pas qu'une plastique irréprochable. Visiblement tombée dans une marmite de potion made in Nashville, la belle France n'a que le prénom de ce côté de l'Atlantique, la voix, sinon le coeur, semblent préférer l'oncle Sam au petit Nicolas. Un petit côté Veronique Rivière parfois, du au timbre plutôt grave de la voix, pour mon plus grand plaisir. Peu nombreuses à officier dans ce style en langue française, se faire une place au soleil ne devrait pas être impossible.
La première chose qui frappe en écoutant Sofaï c'est son timbre de voix qui lui donne un cachet et une personnalité immédiatement identifiable, si important dans ce métier. Une voix un peu cabossée, vivante, une sorte de Charlélie Couture au féminin. Les compos oscillent entre pop (le tubesque les coups), reggae (Le très bon Ici ou ailleurs, la mariée) ou plus folk (J'attends). L'album est en cours et prévu courant juin. Si les fées qui se ont penchées sur son berceau veulent bien se remettre au boulot pour sa promo, nous devrions reparler d'elle prochainement. sofai
raphael.jpg On ne présente plus Raphael. L'extraordinaire engouement autour de son précédent album m'avait laissé dubitatif, moi qui n'avait pas plus accroché que cela. Je sais que la terre est plate est son 4eme album. Et il est, contre toute attente, en tout cas pour moi, largement supérieur à Caravane. Déjà, des musiciens d'exception tel Carlos Alomar (Bowie), ou un producteur mythique, Tony Visconti sont à l'affiche. Ensuite des compos, plus variées, même si le thème du voyage semble récurent. Le registre vocal reste toujours aussi limité, dans la bonne tradition des chanteurs français, mais colle bien aux chansons. Bref une heureuse surprise.
C'est, une fois n'est pas coutume, le nom du groupe qui m'a donné envie de les écouter. June et Jim, le clin d'oeil à François Truffaut, l'idée d'un duo avec une femme au chant, ma combinaison pop préférée. Il s'avère que, si June est prédominante au chant, Jim s'y colle également, renforçant ainsi le côté duo. Des références littéraires, un certain classicisme issu d'une chanson française type Juliette Greco, même si l'Espagne est leur berceau, laisserait à penser que l'intellect pourrait prendre le pas sur l'émotion. Mais au final, le charme opère et June et Jim vous attirent dans leurs filets. June_et_Jim.jpg
tom Je ne connaissais rien de Tom Baxter avant de recevoir son album, Skybound et avant d'être littéralement scotché par le titre Better qui en est issu (doté d'un beau clip qui plus est). Une de ces ballades acoustiques à vous coller des frissons et qui vous incite à déclarer votre flamme à votre bien aimé(e). Le disque entier est gorgé de ce type de chansons, entre folk et soul. Miracle est du même métal et devrait faire les beaux jours de la FM, une explosion à la James Blunt n'aurait rien d'étonnant, et si son 1er album semble ne pas avoir réussi à capter l'attention des médias, celui ci à de quoi les hypnotiser.

La video de ce mois ci est d'Edenmix . Une écriture pleine de finesse, une mélodie efficace au parfum de "tube", un duo vocal qui met en valeur chacun des membres du groupe, un texte Gainsbourien subtilement hot, que voulez vous de plus. Tabacomanie à tout pour faire un tabac, manque simplement un petit coup de pouce de la fée media. Et ce n'est surement pas moi qui ne croit pas au contes de fées.




Et bien entendu, n'oubliez pas d'aller remercier les artistes présents sur ces pages que vous aurez apprécié. Achat de disques/mp3, concerts ou simple message, rendez leur un peu du plaisir qu'ils vous donnent.
Rendez-vous le 1er mai pour la suite de cette saison des amours - ou le 19 avril pour les plus courageux - et d'ici là,Sortez Covers !
PS: Les newsletters précédentes sont accessibles ici
Phil
www.sucrepop.com
des bonbons pour les oreilles
Sucrepop,

Sucrepop sur Myspace

sansoublier Whenim64.info


Date de création : 01/04/2008 @ 09:14
Dernière modification : 14/06/2008 @ 21:24
Catégorie : Notes de musique - Editoriaux-2008
Page lue 7805 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Avril - The loving - XTC