Vous êtes ici :   Accueil » Nel & les Touristes
 
Lucy, Racquel and me

LRme__cover_-_small.png

Le nouvel album est en écoute et téléchargement gratuit ici.

Discographie
Notes de musique
 ↑  
Sucrepop ?
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Nel & les Touristes

neletlestouristes.jpgEn période estivale, quoi de plus naturel que de parler de touristes. en voici  5 entourant Nel, le G.O. de service. La quarantaine assumée, cette bande qui s'était déjà croisée tout au long des années en arpentant leur Bretagne natale décide d'additionner leurs talents pour produire un 5 titres.  Ambition affichée,  faire de la musique en anglais avec des paroles en français.

Deux des membre de cette éminente confrérie ne sont pas de totals inconnus pour votre serviteur ,  puisque Jean-Michel Chapron et Frank Sieniski, respectivement guitariste (et à la Ricken SVP) et clavier des Touristes m'avaient enchanté il y a quelques années avec le groupe Aura (disparu des écrans radars depuis, d'ailleurs, j'en profite pour réclamer, même si ce n'est pas beau, la réédition des morceaux) réincarné en Flying Torpedoes, enfin réincarné, dans un étant plutôt proche du coma cool vu leur actualité. Donc une musique très mélodique, pop comme j'aime, ou les claviers avaient la part belle, enjolivés d'arpèges et de chorus subtils. Donc, un a priori positif  avant de déposer ce 5 titres sur ma platine. Pour info le disque est sorti sur le label Musikalouest, ou vous trouverez nombre d'autres artistes qui valent le détour auditif.

Petit tour du propriétaire. I want you, raté par les Wantones, un riff de guitare, basse lourde et batterie marquée, Nel marque son territoire, la pop un - leger- poil en retrait, le rock prend le dessus. Une production un peu brute, très roots and roll, un texte en français quoiqu'en laisse penser le titre, option sexe incluse. La voix de Nel ne m'excite pas plus que cela, mais le morceau est addictif, le refrain efficace, le clavier est relativement discret, enfin comparé à Aura, plus utilisé en ponctuation qu'en maitre des lieux, limite eighties parfois. Le single de l'album, Un ange passe, creuse un peu plus profond le sillon sexe, après la déclaration d'intention d' I want you, Nel passe à la consommation biggrin. Un côté pop plus prononcé, et toujours ce son presque garage ou la rythmique saturée prend le dessus, quelques arpèges à la Voulzy (l'effet Ricken ?), Et c'est parti.Un très chouette titre (ça fait deux) qui pourrait avoir un bel avenir. La bouteille à l'amer poursuit le même chemin, quelques accords bien saturés, quelques breaks bien sentis et une compo qui se retient bien. Pas de génie la dedans (mais qui en a encore ?)  mais du bon boulot efficace. Insomnie nous propose le côté ballade des Touristes & de leur Nel, solo de guitare quasi seventies à la clef, ca partirait en live à la Freebird (remember Lynyrd Skynyrd ?) en live que je ne serais pas plus étonné que cela. Attentat Terroriste ferme la marche. Un texte qui détonne un peu avec le reste du disque, même si, côté zic on reste dans les mêmes eaux.

Alors bien sur, 5 titres c'est trop peu pour se faire une vrai idée. Comme il n'y a pas de faux pas ici, il est légitime de penser que 5 de plus ne nous aurait pas fait de mal aux tympans. Je m'attendais à une production moins brute,  plus léchée, c'est un son plus incisif qui a été privilégié, mettons plus  Stones que Scarabée.

Vous pouvez retrouver le club des 5 sur /www.myspace.com/lestouristes, et j'ai identifié ceux de certains d'entre eux,  le blog de Jean-Michel Chapron (il écrit sacrément bien le salaud, et j'adore son humour) , le myspace du batteur, Fabrice Le Mur, et celui du clavier, Frank Sieniski . Le guitariste ingénieur du son Yann Barreau et le bassiste Philippe Courvoisier semblent  aux abonnés absent  sur le net


Date de création : 08/07/2008 @ 18:54
Dernière modification : 10/07/2008 @ 21:32
Catégorie : Notes de musique - Chroniques CD-N
Page lue 6420 fois


Réactions à cet article

Réaction n°1 

par Paskal le 05/04/2015 @ 12:09
Découvert en avril 2015 (!)     Ce qui me plait en premier, ce sont les guitares (un peu à la Joe Satriani sur "Un ange passe") et particulièrement efficaces sur "Insomnie" et "Attentat terroriste". La batterie sert bien les titres et il me semble que Fabrice Le Mur est un excellent batteur. Les claviers apportent un côté atmosphérique discret. Je trouve que c'est bien chanté (et le chant en français ce n'est pas trop mon truc !). Par moments, me rappelle étrangement Merzhin sur la façon de chanter. En tous cas, de bonnes intros ("Bouteille à l'amer") et les mélodies restent bien en tête.On retrouve ce style de mélodie dans les compos de Jean-Mi Chapron en solo. Album sympathique.

Vous êtes ici :   Accueil » Nel & les Touristes