Vous êtes ici :   Accueil » Staelle
 
Lucy, Racquel and me

LRme__cover_-_small.png

Le nouvel album est en écoute et téléchargement gratuit ici.

Discographie
Notes de musique
 ↑  
Sucrepop ?
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Staelle

 

Le site

 1er album de Staëlle, mouvance pop/rock/electro, galette fourrée aux hits. Ou sont les anges ? parmi nous, à coup pur.

La nouvelle référence du son pop-rock annonce leur site http://www.myspace.com/sevane1, et il y a du vrai là dedans.

Une pochette grand luxe, paroles incluses, photos, prouvant une fois encore s’il en était besoin que l’autoproduction peut rivaliser avec les « pointures » des majors.

Staelle2.jpgMais quid du côté musique ?
Premier morceau, nommé Staëlle, (pour enfoncer le clou ?) et de suite, on sait que le hit est là. L’ouverture d’un album, à fortiori le premier, est toujours, à mon sens, d’une importance capitale. C’est la première impression, celle qui va inciter à continuer ou pas. Et là, Bingo ! un son très pop electro effectivement, très moderne, actuel. Où guitares et clavier conservent un délicat équilibre, un sens de l’orchestration qui maintient l’attention tout du long, et une "putain" de voix sur une mélodie du même métal.

La demoiselle utilise une technique dite du sifflet vocal, et la classe c’est d’utiliser cette trouvaille tout le long de l’album avec parcimonie, sans tenter de nous en mettre plein la vue, mais à bon escient.

Beaucoup de travail sur les vocaux, les chœurs sont riches et toujours originaux et bien vus. Bref, vous l’aurez compris, ce 1er titre en met plein la vue et si une maison de disque ne craque pas la dessus, c’est à ni rien comprendre : un gamin de 4 ans comprendrait que l’on tient là de l’or en barre.

Et fort heureusement, l’album ne s’en tien pas là. Il y a au moins 4 autres hits potentiels sur ce disque. Où sont passé les anges vous vrille la tête, son riff de synthé ne vous lâche plus, et toujours ces arrangements au cordeau, assez d’idées par titres pour 5 albums.

Vivre libre commence comme un simple démarquage de JJ Goldman puis trouve sa voie pour proposer un entraînant et entêtant refrain. Pas trop de peine, Emmène moi, Personne n’est parfait complètent la panoplie.

Dans l’ensemble c’est sur les titres les plus enlevés que je préfère Staëlle, titres qui représentent d’ailleurs la majorité de l’album, même si un tempo plus lent comme Regarde ou nous en sommes propose une mélodie au refrain imparable.

Les textes sans être « engagés » racontent des histoires personnelles et sont en tout cas concernés par le monde qui nous entoure.

Bref, on tient là une sacré disque, un album qui a tout pour atteindre le grand public, et si Zazie avec son album Rodéo cartonne actuellement (à juste titre d’ailleurs, l’album est son meilleur), Staëlle n’a rien a lui envier, tout aussi bon, sonnant tout aussi bien.

Je le prédis, ça va signer, rendez-vous dans 1 an pour en reparler et rappelez vous que c’est ici, sur Sucrepop que vous en aurez entendu parler la première fois !

  Staelle.jpg




01...Staëlle
02...Vivre libre
03...Délicat duplicata
04...Autour de moi
05...Regarde où nous en sommes
06...Où sont passés les anges ?
07...Juste un voeu
08...Emmène moi
09...Pas trop de peine
10...Si tu n'existais pas
11...Enfants oubliés des rizières
12...Nos différences
13...Personne n'est parfait
14...Je manque de toi


Date de création : 01/07/2007 @ 21:30
Dernière modification : 28/04/2010 @ 12:25
Catégorie : Notes de musique - Chroniques CD-S
Page lue 8183 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Staelle