Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Lucy, Racquel and me

LRme__cover_-_small.png

Le nouvel album est en écoute et téléchargement gratuit ici.

Discographie
Notes de musique
Sucrepop ?
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Blog - Chroniques

Chroniques

Yes - Fly from here  -  par sucrepop

Yes.jpgYes - Fly from here

Nièeme album des dinosaures de la progressive musique, qui parait sous le nom de Yes mais qui aurait aussi bien pu l'être sous le nom des Buggles puisque les deux membres de ce pop band sont de nouveaux de la partie. Exit à nouveau la voix caractéristique du grand Yes, Ian Anderson n'est pas du voyage - pour raison de santé - et c'est un petit nouveau canadien qui s'y colle, qui certes tire plus qu'honorablement son épingle du jeu mais qui n'incarne pas à lui seul l'esprit Yes. Morceau épique - plus de 25 minutes pour le morceau qui donne son nom à l'album, - Fly from here est moins daté qu'on ne pourrait le croire, Trevor Horn et Geof Downes amènent avec eux un brin de pop, qui fait que parfois, on croirait entendre Toto, bref le Yes est FMisé comme à l'époque d'Owner of a lonely heart, et si cela lui colle bien au teint, cela peut déconcerter ces plus fidèles suiveurs.Les habitués sont accoutumés au changement incessant de personnel dans le groupe, et tant que la musique reste de haut niveau, rien à redire. Et donc, prouesses techniques, rupture rythmique, grandes envolées, le son Yes donc, sont bien au rendez-vous, et ne serait la voix, on s'y tromperait presque. Les fans ne seront pas désappointés.
 

Yes.jpgYes - Fly from here

Nièeme album des dinosaures de la progressive musique, qui parait sous le nom de Yes mais qui aurait aussi bien pu l'être sous le nom des Buggles puisque les deux membres de ce pop band sont de nouveaux de la partie. Exit à nouveau la voix caractéristique du grand Yes, Ian Anderson n'est pas du voyage - pour raison de santé - et c'est un petit nouveau canadien qui s'y colle, qui certes tire plus qu'honorablement son épingle du jeu mais qui n'incarne pas à lui seul l'esprit Yes. Morceau épique - plus de 25 minutes pour le morceau qui donne son nom à l'album, - Fly from here est moins daté qu'on ne pourrait le croire, Trevor Horn et Geof Downes amènent avec eux un brin de pop, qui fait que parfois, on croirait entendre Toto, bref le Yes est FMisé comme à l'époque d'Owner of a lonely heart, et si cela lui colle bien au teint, cela peut déconcerter ces plus fidèles suiveurs.Les habitués sont accoutumés au changement incessant de personnel dans le groupe, et tant que la musique reste de haut niveau, rien à redire. Et donc, prouesses techniques, rupture rythmique, grandes envolées, le son Yes donc, sont bien au rendez-vous, et ne serait la voix, on s'y tromperait presque. Les fans ne seront pas désappointés.
 

Fermer Fermer

Publié le 26/06/2011 @ 15:19   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Archives
11-2017 Décembre 2017
L M M J V S D
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques