Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Lucy, Racquel and me

LRme__cover_-_small.png

Le nouvel album est en écoute et téléchargement gratuit ici.

Discographie
Notes de musique
Sucrepop ?
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Blog - Chroniques

Chroniques

Kim - Radio Lee Doo  -  par sucrepop

kim-radio-lee-doo.jpgKim - Radio Lee Doo

Kim pour moi, c'est la Wilde. Arrive dans ma boîte aux lettres cet Ovni, présenté comme étant le 19ème album du bonhomme, multi instrumentiste de surcroît, et qui n'a pas les 107 ans que son curiculum laisse à penser mais 34 seulement. Radio Lee Doo refermerait une trilogie, soit, je veux bien le croire sur parole, de toutes façons, les 18 disques précédents me sont passer bien au dessus des oreilles. Il n'en est pas de même de celui ci, pop en diable, d'inspiration très diverses. Une intro de cordes, façon menuet, un orgue, une batterie une voix haut perchée et un sens du tube certain pour le titre éponyme, ça commence fort, Muriel, commence comme un Supertramp de la grande époque, piano électrique et voix à la Roger Hogdson, bien foutu. To Kremlin, synthé made in eighties, qui ferait le bonheur de pas mal de radios, Dolce Lee Doo tente une approche jazzy latine, avec une partie solo un peu barrée. I'm getting old, c'est l'option rock, portée par la batterie - premier instrument du Kim - Les guitares rythmiques sont un peu les oubliées, mais la voix lâche l'énergie nécessaire. Uptown le voit revenir à une musique plus grand public, quelques échos des Sparks se font entendre. The sunlights never came, encore la batterie qui guide le jeu, un peu fatigant. The candidate commence tout doux au piano pour virer Mika assez rapidement , Don Lee doo, malgré ses différentes ambiances, pop indienne matinée d'influences Beatles et son côté répétitif à son charme, et le dernier morceau, près de 7' tout de même, il faut bien ça pour dire en revoir, Goodbye Lee Doo donc, confirme que l'autodidacte est sacrément doué. On a pas tant que ça de songwriter pop made in France et le Kim en question à le truc qui fait la différence. Avec un coup de pouce d'une radio influente, qui pousserait Muriel par exemple, il pourrait bien aller loin. 

 

kim-radio-lee-doo.jpgKim - Radio Lee Doo

Kim pour moi, c'est la Wilde. Arrive dans ma boîte aux lettres cet Ovni, présenté comme étant le 19ème album du bonhomme, multi instrumentiste de surcroît, et qui n'a pas les 107 ans que son curiculum laisse à penser mais 34 seulement. Radio Lee Doo refermerait une trilogie, soit, je veux bien le croire sur parole, de toutes façons, les 18 disques précédents me sont passer bien au dessus des oreilles. Il n'en est pas de même de celui ci, pop en diable, d'inspiration très diverses. Une intro de cordes, façon menuet, un orgue, une batterie une voix haut perchée et un sens du tube certain pour le titre éponyme, ça commence fort, Muriel, commence comme un Supertramp de la grande époque, piano électrique et voix à la Roger Hogdson, bien foutu. To Kremlin, synthé made in eighties, qui ferait le bonheur de pas mal de radios, Dolce Lee Doo tente une approche jazzy latine, avec une partie solo un peu barrée. I'm getting old, c'est l'option rock, portée par la batterie - premier instrument du Kim - Les guitares rythmiques sont un peu les oubliées, mais la voix lâche l'énergie nécessaire. Uptown le voit revenir à une musique plus grand public, quelques échos des Sparks se font entendre. The sunlights never came, encore la batterie qui guide le jeu, un peu fatigant. The candidate commence tout doux au piano pour virer Mika assez rapidement , Don Lee doo, malgré ses différentes ambiances, pop indienne matinée d'influences Beatles et son côté répétitif à son charme, et le dernier morceau, près de 7' tout de même, il faut bien ça pour dire en revoir, Goodbye Lee Doo donc, confirme que l'autodidacte est sacrément doué. On a pas tant que ça de songwriter pop made in France et le Kim en question à le truc qui fait la différence. Avec un coup de pouce d'une radio influente, qui pousserait Muriel par exemple, il pourrait bien aller loin. 

 

Fermer Fermer

Publié le 01/11/2011 @ 17:30   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Archives
09-2017 Octobre 2017
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques