Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Lucy, Racquel and me

LRme__cover_-_small.png

Le nouvel album est en écoute et téléchargement gratuit ici.

Discographie
Notes de musique
Sucrepop ?
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Blog - Chroniques

Chroniques

Marijane - Marraine de papier  -  par sucrepop

Marijane.jpgMarijane - Marraine de papier

Le troisième album de Marijane aura pris 5 ans à maturer. Enregistré cet été, le voici qui se pose doucement sur nos platines. On y retrouve la Marijane que l'on connait, chroniqueuse du quotidien, amoureuse de l''écriture et de la vie. Alors que sur l'album précédent, Les petits bonheurs,  elle avait laissé un peu la main à d'autres auteurs/compositeurs, elle reprend le contrôle pour signer ou co-signer les dix titres qui composent Marraine de Papier. Si l'ensemble reste plutôt dans des couleurs mid-tempo - Marijane n'est définitivement pas une rockeuse smile - il faut tirer son chapeau à la nouvelle équipe qu'elle a réuni autour d'elle, des superbes orchestrations du contrebassiste Philippe Rivoallanou Drevet aux musicien(ne)s - piano, flûtes, guitares, violoncelle et batterie sans oublier l'ingénieur du son du Studio Malambo qui ont tous su se mettre au service des chansons. Les points forts de l'album : Le titre éponyme, l'un des plus beaux morceau de sa discographie, un lit de percussions, une superbe guitare qui répond à la voix, une belle mélodie et un texte qui n'est pas que mots sur le papier puisque une partie des bénéfices des ventes du CD iront à l'association Enfants d'Asie pour l'animation d'une bibliothèque à Pursat, au Cambodge, où elle parraine le petit Den. Absence, ou en quelques mots, un piano et et beau violoncelle elle évoque la douleur de l'absence. Elle se la joue quasi folklorique sur Rêve de maison en Bretagne, aborde les côtes latines avec 4/20 et comme bien entendu un album de Marijane n'en serait pas un sans un clin d'oeil à l'Italie, c'est au dernier morceau que revient cet honneur, La prima volta. Qui dit points forts dit point faible et ici c'est clairement la durée.  L'album peine à dépasser les 27', on a certes pas le temps de se lasser, mais, à raison d'un rendez-vous tous les 5 ans, on aurait aimé passer un peu plus de temps en sa compagnie. Si vous cherchez à faire d'une pierre deux coups, une bonne action et un cadeau de Noël, et si vous appréciez la chanson française, voilà l'occasion rêvée de vous faire plaisir utilement. Pour l'achat, c'est par ici.

Marijane.jpgMarijane - Marraine de papier

Le troisième album de Marijane aura pris 5 ans à maturer. Enregistré cet été, le voici qui se pose doucement sur nos platines. On y retrouve la Marijane que l'on connait, chroniqueuse du quotidien, amoureuse de l''écriture et de la vie. Alors que sur l'album précédent, Les petits bonheurs,  elle avait laissé un peu la main à d'autres auteurs/compositeurs, elle reprend le contrôle pour signer ou co-signer les dix titres qui composent Marraine de Papier. Si l'ensemble reste plutôt dans des couleurs mid-tempo - Marijane n'est définitivement pas une rockeuse smile - il faut tirer son chapeau à la nouvelle équipe qu'elle a réuni autour d'elle, des superbes orchestrations du contrebassiste Philippe Rivoallanou Drevet aux musicien(ne)s - piano, flûtes, guitares, violoncelle et batterie sans oublier l'ingénieur du son du Studio Malambo qui ont tous su se mettre au service des chansons. Les points forts de l'album : Le titre éponyme, l'un des plus beaux morceau de sa discographie, un lit de percussions, une superbe guitare qui répond à la voix, une belle mélodie et un texte qui n'est pas que mots sur le papier puisque une partie des bénéfices des ventes du CD iront à l'association Enfants d'Asie pour l'animation d'une bibliothèque à Pursat, au Cambodge, où elle parraine le petit Den. Absence, ou en quelques mots, un piano et et beau violoncelle elle évoque la douleur de l'absence. Elle se la joue quasi folklorique sur Rêve de maison en Bretagne, aborde les côtes latines avec 4/20 et comme bien entendu un album de Marijane n'en serait pas un sans un clin d'oeil à l'Italie, c'est au dernier morceau que revient cet honneur, La prima volta. Qui dit points forts dit point faible et ici c'est clairement la durée.  L'album peine à dépasser les 27', on a certes pas le temps de se lasser, mais, à raison d'un rendez-vous tous les 5 ans, on aurait aimé passer un peu plus de temps en sa compagnie. Si vous cherchez à faire d'une pierre deux coups, une bonne action et un cadeau de Noël, et si vous appréciez la chanson française, voilà l'occasion rêvée de vous faire plaisir utilement. Pour l'achat, c'est par ici.

Fermer Fermer

Publié le 04/12/2011 @ 15:34   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Archives
09-2017 Octobre 2017
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques