Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques
 
Lucy, Racquel and me

LRme__cover_-_small.png

Le nouvel album est en écoute et téléchargement gratuit ici.

Discographie
Notes de musique
Sucrepop ?
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Blog - Chroniques

Chroniques

Allon Beausoleil - Prince charming of Darkness  -  par Sucrepop

Allon_Beausoleil.jpgCet américain au nom si francophone vivant actuellement au Japon semble tombé dans une marmite de pop-tion magique. C'est l'album Wish you were here du Pink Floyd qui serait à l'origine de sa vocation. Du flamand rose il a conservé un goût certain pour les bidouilles électroniques et une pop un peu torturée - le titre Missing cat par exemple - mais l'ensemble des onze plages de ce prince charmant des ténèbres se situe sous la barre des 3'30, preuve que l'option single n'est pas si éloignée. Masterpiece qui ouvre l'album ressemble à une ritournelle des années 60, influence George Harrison via le sitar, voix tirant sur Gilbert O'Sullivan, on s'y croirait. Red orange and ash n'aurait pas été renié par XTC, pop brumeuse aux accents world music. Crying  in public eut pu être signée Linus Of Hollywood, Jealous sun s'inspire à la fois de Blue jay way et à une charme indéniable, bref nous tenons là un album combinant à la fois expérimentation et subtilité pop, un heureux alliage qui en fait un album plutôt réussi et en tout cas intriguant.

Allon_Beausoleil.jpgCet américain au nom si francophone vivant actuellement au Japon semble tombé dans une marmite de pop-tion magique. C'est l'album Wish you were here du Pink Floyd qui serait à l'origine de sa vocation. Du flamand rose il a conservé un goût certain pour les bidouilles électroniques et une pop un peu torturée - le titre Missing cat par exemple - mais l'ensemble des onze plages de ce prince charmant des ténèbres se situe sous la barre des 3'30, preuve que l'option single n'est pas si éloignée. Masterpiece qui ouvre l'album ressemble à une ritournelle des années 60, influence George Harrison via le sitar, voix tirant sur Gilbert O'Sullivan, on s'y croirait. Red orange and ash n'aurait pas été renié par XTC, pop brumeuse aux accents world music. Crying  in public eut pu être signée Linus Of Hollywood, Jealous sun s'inspire à la fois de Blue jay way et à une charme indéniable, bref nous tenons là un album combinant à la fois expérimentation et subtilité pop, un heureux alliage qui en fait un album plutôt réussi et en tout cas intriguant.

Fermer Fermer

Publié le 28/05/2012 @ 15:16   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Déplier Fermer lyrics Video

Déplier Fermer Videos

Déplier Fermer Théâtre

Déplier Fermer The Voice 2

Déplier Fermer Sortie d'albums

Déplier Fermer Santé

Déplier Fermer Reprises

Déplier Fermer Promo

Déplier Fermer Promo Weangstles Avenue

Déplier Fermer Photos

Déplier Fermer Petites Annonces

Déplier Fermer Livres

Déplier Fermer Live

Déplier Fermer LRAM

Déplier Fermer Infos-News

Déplier Fermer Humour

Déplier Fermer Hommage

Déplier Fermer Court métrage

Déplier Fermer Coup de coeur

Déplier Fermer Copinage

Déplier Fermer Concerts

Déplier Fermer Chroniques

Déplier Fermer Caritatif

Déplier Fermer Billet dh'umeur

Derniers billets
26/07/2016 @ 10:45
The jukebox ...
18/06/2016 @ 16:08
En streaming ...
13/06/2016 @ 16:22
Lucy, Racquel and me ...
Derniers commentaires
Archives
03-2017 Avril 2017
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Chroniques