Cover Image

Sucrepop - album MicroskPOP

janvier 1, 2007 - Temps de lecture: ~1 minute

Les regrets

mai 2, 2018 - Temps de lecture: 2 minutes

Tu prends tes clics je prends mes clacs j'te dis j'te quitte j'entends tu m'plaques

C'est ça le hic quand tu m'annonces tout à trac je pars tout de suite en moi ça craque

les yeux qui m'piquent la main dans l'sac je sais que même si j'hésite il faut qu'j le fasse

j'suis en panique la porte qui claque et moi liquide qui coule en lac

Bien sur c'est dur d'admettre parfois qu'on a perdu mais sans rien tenter les remords que j'aurais eu il nous reste les regrets partagés comme un secret à ce jeu là pas de pitié on ne rattrape pas un coup de dés.

j'remballe mes disques j'remballe mon mac elle m'rend toute triste notre vie en vrac

nous v'la tragiques devant tout c'bric à brac plantés rubrique recherche appart

Bien sur c'est dur d'admettre parfois qu'on a perdu mais sans rien tenter les remords que j'aurais eu il nous reste les regrets partagés comme un secret à ce jeu là pas de pitié on ne rattrape pas un coup de dés.

j'n'ai rien vu v'nir tu m'as juste vu partir ca r'ssemble à quoi d'finir comme ça

Tu prends tes clics je prends mes clacs On s'dit qu'on s'quitte à un d'ces quatres

Bien sur c'est dur d'admettre parfois qu'on a perdu mais sans rien tenter les remords que j'aurais eu il nous reste les regrets partagés comme un secret à ce jeu là pas de pitié on ne rattrape pas un coup de dés.


Paroles : Laurent Perelman/Philippe Perelman
musique: Philippe
Chant; Romilis & Corinne


Comme un cri

mai 2, 2018 - Temps de lecture: 2 minutes

la nuit tombe sur la ville dans notre chambre comme sur une île isolés du monde de ses lumières de ses bruits. le rythme de son coeur tranquillement me berce d'un léger spleen une douce torpeur me gagne, m'envahit moi, près de lui, je me sens bien.

une heure du mat' en plein sommeil Les voisins rentrent et me réveillent Des rires étouffés,des baisers, le bruit de leurs clefs au creux du lit, à mes côtés, sa tête posée sur l'oreiller une soudaine et brutale envie de l'embrasser et cette envie, c'est comme un cri

comme un cri qui déchire la nuit lui dire que je l'aime à la folie un cri qui monte, monte et s'amplifie l'amour que j'ai pour lui est comme un cri

la pluie tombe sur la ville une larme perle entre mes cils je le regarde dormir, je l'entends qui respire une envie de me faire caline, une envie de me faire féline une vague de désir m'emporte me dépose près de lui et cette envie, c'est comme un cri

comme un cri qui déchire la nuit lui dire que je l'aime à la folie un cri qui monte, monte et s'amplifie l'amour que j'ai pour lui est comme un cri

Et dans le silence si fragile ou son souffle comme un vent des îles abats mes chateaux d'cartes, mes défenses inutiles dans la pénombre immobile je me sens devenir fébrile j'effleure sa joue, son dos , le grain d'sa peau m'donne chaud j'ai envie de lui c'est comme un cri

comme un cri qui déchire la nuit lui dire que je l'aime à la folie un cri qui monte, monte et s'amplifie l'amour que j'ai pour lui est comme un cri

le jour se lève sur la ville


Paroles & musique Phil
Tous instruments Phil
Voix: Julie


Tracez moi ma vie

mai 2, 2018 - Temps de lecture: 2 minutes

J'aurais tant voulu être un personnage de bande dessinées de dessins animés, une star de papier

Faite d'encre et de crayon une héroïne imaginée d'un coup d'gomme effacée puis redessinée

Parler dans une petite bulle 24 images, je gesticule petits mickeys qu'au lit je lis je vous envie dans les pages d'un album de BD ou dans la marge d'un cahier d'écolier sur un mur en deux coups d'bombe tagguée mais ne pas être née.

Moi j'aurais préféré sous la plume d'un romancier prendre vie pleine d'esprit et vous faire rêver

Moi j'aurais tant souhaité naître des mains d'un musicien mélodie dans le vent un air entraînant

Etre sur toutes les lèvres sur toutes les ondes, partout dans le monde sifflotée dans toutes les salles de bains être un grand refrain vendue à des millions d'exemplaires rien qu'un p'tit air qui vous serait cher repris par des millions de voix tout pour n'être pas moi

Mais voilà je n'suis qu'moi Et ça, ça n'me suffit pas Je n'veux pas être vraie j'veux être imaginée Je veux que l'on m'invente je n'voulais pas sortir d'un ventre j'voulais être créée pas procréée

j'veux qu'on m'fasse vivre ma vie j'veux plus penser c'est bien réfléchi Etre prise en charge par un stylo, un pinceau, un piano J 'n'ai pas assez d'idées pour m'amuser si j'vis toute seule ma vie c'est fini j'suis qu'une petite fille de l'ennui tracez moi ma vie.


Paroles & musique Phil
Tous instruments Phil saug guitare acoustique Gary
Voix: Nathalie


Femme fatale

mai 2, 2018 - Temps de lecture: 2 minutes

ertains disent que j'ai un coeur, un coeur de pierre Que j'suis trop dur en amour, la belle affaire Suffit d'trouver la bonne manière un diamant, c'est une pierre.

J'aime affoler les hommes les faire pleurer se traîner à mes genoux pour m'supplier en jouer en user, abuser pour ensuite les jetter

Je suis une femme fatale trafiquante de larmes j'offre l'amour et le plaisir mais je fais souffrir

Le diable prend les âmes je prends les coeurs dans les deux cas les hommes se damnent parfois en meurent un pacte pour l'éternité que je scelle d'un baiser

Je suis une femme fatale trafiquante de larmes j'offre l'amour et le plaisir mais je fais souffrir

Je suis une femme fatale trafiquante de larmes je n'offre rien que du malheur l'amour dans la douleur

Faites attention messieurs votre heure est proche les flèches de Cupidon, je les décoche mon charme sur lui a opéré son arc il me l'a donné

Je suis une femme fatale trafiquante de larmes j'offre l'amour et le plaisir mais je fais souffrir

Je suis une femme fatale trafiquante de larmes je n'offre rien que du malheur l'amour dans la douleur


Paroles & musique Phil
Tous instruments Phil sauf guitare acoustique Gary
Voix: Nathalie


Sugarpop girl

mai 2, 2018 - Temps de lecture: 2 minutes

Used to be What i was meant to be What i was taught to be What i was said to be

Then i heard some noises made by thoses boys as if someone turn the lights on my world began to spinning round Ryhtmed by those sounds

Used to think That things could never change everything out of range no lights outside my cage

Then i heard some noises made by thoses boys playing ringing guitar's chords And i threw away my little sweet doll For rock & roll

I spent nights listening to radio shows and i spent days dreaming of my heroes I spent hours and hours singing their songs finding my place, i know where i belong

Seems to me that i owe them to be a little bit more free that i should ever be

Since i heard their voices I had no choice Thanks Ringo John Paul Georges my life has never been the same music's my best friend

I spent nights listening to radio shows and i spent days dreaming of my heroes I spent hours and hours singing their songs finding my place, i know where i belong

Used to be What i was meant to be What i was taught to be What i was said to be

Then i heard some noises made by thoses boys playing ringing guitar's chords And i threw away my little sweet doll For rock & roll

Since i heard their voices I had no choice Thanks Ringo John Paul Georges For the day i became another girl a Sugarpop girl


Paroles & musique Phil
Tous instruments Phil
Voix: Julie


Derrière l'ombre

mai 2, 2018 - Temps de lecture: ~1 minute

Villes de poussière grises comme l'enfer tout m'indiffère me laisser faire coucher en terre.

Deal de poussières griffes qui m'enserrent tout m'exaspère à bout de nerf je manque d'air.

Derrière l'ombre le questionnement, derrière l'ombre est-ce le néant ? Il fait si sombre là dedans j'y glisse pourtant Tout doucement.

Coupe la lumière et comme perdue en mer un voyage en solitaire les vents contraires dispersent ma chair.

Gonfle l'éphèmère à la taille de l'univers un grain de sable ordinaire à quoi ça sert ? tu joues, tu perds.

Derrière l'ombre le questionnement derrière l'ombre est-ce le néant ? Il fait si sombre là dedans j'y glisse pourtant tout doucement.

Derrière l'ombre est-ce un géant ? derrière l'ombre un petit enfant ? Il fait si sombre là dedans j'y glisse pourtant tout doucement en m'en allant.


Paroles & musique Phil Tous instruments Phil Voix: Nathalie


Un p'tit Rock and Roll

mai 2, 2018 - Temps de lecture: 2 minutes

Un p'tit rock and roll babe un p'tit rock and roll baby un truc qui nous f'rait du bien

Un p'tit rock and roll babe Un p'tit rock and roll baby j'vais pas t'faire un dessin

qui f'rait mmm qui f'rait aahh nnn nnn nnn

qui f'rait oooh qui f'rait mmm ce serait bien

Un p'tit rock and roll babe Un p'tit rock and roll baby un truc du genre calin

Un p'tit rock and roll babe Un p'tit rock and roll baby un truc du genre coquin

qui f'rait mmm qui f'rait aahh nnn nnn nnn

qui f'rait oooh qui f'rait mmm j le sens bien

Un p'tit rock and roll babe Un p'tit rock and roll baby un truc du genre coquin

Un p'tit rock and roll babe Un p'tit rock and roll baby j'vais pas t'faire un dessin

qui f'rait mmm qui f'rait aahh nnn nnn nnn

qui f'rait oooh qui f'rait mmm ça s'rait divin

qui f'rait mmm qui f'rait aahh j'aimerais bien

qui f'rait oooh qui f'rait mmm allez viens !


Paroles et musique: Phil
Interprète: Axel
Guitares: Benoît Boulet
Love: Stéphanie


Le briseur de coeur

mai 2, 2018 - Temps de lecture: 2 minutes

Lui c'est un briseur de coeurs J'aurais du d'viner, qu'il m'laisserait tomber Lui c'est un briseur de coeurs On a pas idée du mal que ça fait dans cette chambre d'hôtel face à la tour Eiffel j'écoute descendre la nuit autour de moi, en moi aussi

Lui c'est un briseur de coeurs mais ils sont pour moi les 7 ans de malheur oui c'est un briseur de coeurs Pour tout r'coller, ce sera l'horreur dans cette chambre d'hôtel face à la tour Eiffel j'écoute respirer Paris je suis si seule dans ce grand lit

On m'avait dit faut qu'tu méfies on m'avait dit, écoute c'qu'on t'dit on m'avait dit, j'le connais lui C'est un sale type, un vrai bandit

Mais moi j'pouvais pas l'croire je n'voulais rien savoir j'le trouvais beau, si beau, si chaud j'l'avais dans la peau il l'a eu ma peau

Lui c'est un briseur de coeurs mais il ne vaut rien comme réparateur un véritable heartbreaker il est parti comme un voleur et dans ma chambre d'hôtel face à la tour Eiffel dans ma robe blanche froissée j'ai l'air d'une fille abandonnée

On m'avait dit faut qu'tu méfies on m'avait dit, écoute c'qu'on t'dit on m'avait dit, j'le connais lui C'est un sale type, un vrai bandit

Mais moi j'pouvais pas l'croire je n'voulais rien savoir j'le trouvais beau, si beau, si chaud j'l'avais dans la peau il l'a eu ma peau

et dans ma chambre d'hôtel face à la tour Eiffel au jeu des septs erreurs j'ai tout gagné d'puis j'pleure p'tit' soeur

tu m'avais dit, faut qu'tu méfies tu m'avais dit, écoute c'que j'dis tu m'avais dit, j'le connais lui C'est un sale type, un vrai bandit

Mais moi j'pouvais pas l'croire je n'voulais rien savoir j'le trouvais beau, si beau, si chaud j'l'avais dans la peau il l'a eu ma peau il l'a eu ma peau il l'a eu ma peau.


Paroles et musique Phil
Interprète: Mélina
Guitares 6 et 12 cordes Romain
Saxophone Jagato.


Je suis celui là

mai 2, 2018 - Temps de lecture: 2 minutes

Comme un ange blessé qui tomberait du ciel une flèche plantée dans l'une de ses ailes comme un ange brisé glisse de l'arc en ciel je suis celui là celui là

Comme un rêve truqué par des psychotropes au goût fade, amer des heliotropes comme un rêve hanté par des bruits de bottes je suis celui là celui là

Est-ce comme cela que tu me vois ? mmm toi quelle image as tu de moi ? Est-ce comme cela que tu me vois ? J'ai tant de visages je suis celui là celui là

Comme un ange damné craignant l'Eternel sans se retourner fuit à tire d'ailes comme un condamné épousant sa peine je suis celui là celui là

Comme un feu sans flamme doucement s'éteint comme un peu de larmes suffisent à sa faim tel un jeu de dames ou un pion n'est rien je suis celui là celui là

Est-ce comme cela que tu me vois ? mmm toi quelle image as tu de moi ? Est-ce comme cela que tu me vois ? J'ai tant de visages je suis celui là celui là

Comme un ange plombé dont la plaie mortelle laisse s'écouler l'amour essentiel comme un ange touché d'un trait d'infidèle je suis celui là celui là

Comme un ange blessé qui tomberait du ciel une flèche plantée dans l'une de ses ailes comme un ange brisé glisse de l'arc en ciel je suis celui là celui là

je suis celui là celui là celui là celui là celui là celui là


Paroles et musique: Phil
Interprète: Guillaume
Guitares Benoît
Solo: Gary Perelman


Mens moi encore

mai 2, 2018 - Temps de lecture: 2 minutes

Autour de moi je n'vois personne au fond de moi mes pensées tournent, tourbillonnent seul lui là-haut qui me sourit sait-il seulement ou je suis ? Sait-il ou j'en suis, perdu dans ma vie

autour de moi j'n'entends personne au fond de moi je sais que je n'attends plus personne je crie je hurle mais pas un bruit et lui la-haut qui me sourit tout ça pourquoi pour qui ? pour toi qui est parti

Ne m’laissez pas tomber, je m'sens abandonné ça fait des siècles que j'suis enfermé ne m'laissez pas tomber ou je vais m'écraser plus bas qu'en bas foutu, cassé.

Mens moi encore~~ mens moi plus fort mens moi encore~~ mens moi plus fort

Autour de moi Cent mille personnes Combien de fois faudra t'il que je m'en étonne Je pleure je ris Je fais comme si Et lui là-haut, qui sait ma vie de là tout semble petit Mais immense vue d'ici

Ne m’laissez pas tomber, je m'sens abandonné ça fait des siècles que j'suis enfermé ne m'laissez pas tomber ou je vais m'écraser plus bas qu'en bas foutu, cassé .

Mens moi encore~~ mens moi plus fort mens moi encore~~ mens moi plus fort

Mens moi encore~~ mens moi plus fort mens moi encore~~ mens moi plus fort


Auteur compositeur: Phil
Interprète: Julie
Guitares Gary


Elle était belle

mai 2, 2018 - Temps de lecture: 2 minutes

Et bien sur le temps a passé sur elle, sur nous, idem alors allez donc expliquer que sur elle seule, l'obscène.

Elle était belle belle qu'a t'on fait d'elle ?

entre ses quatre murs, enfermée sa tête prête à exploser éteint ses rires, son feu sacré calmer la vie, jusqu'a la nier

Elle était belle belle qu'a t'on fait d'elle ?

et puisque tout s'arrête que nos vies flambent comme des allumettes qu'il n'en reste rien que des poussières de rien

on pourrait tous peut être faire en sorte que nos vies soient plus chouettes utiles et enfin en faire quelque chose de bien

sur les photos du temps d'avant quelqu'un d'un peu différent resté dans sa maison d'enfant tout ça semble si loin maintenant

Elle était belle belle qu'a t'on fait d'elle ?

et puisque tout s'arrête que nos vies flambent comme des allumettes qu'il n'en reste rien que des poussières de rien

on pourrait tous peut être faire en sorte que nos vies soient plus chouettes utiles et enfin en faire quelque chose de bien

Elle était belle belle qu'a t'on fait d'elle ? Elle était belle belle qu'a t'on fait d'elle ?


Paroles et musique Phil
Interprète: Laura Perelman
pour Sabine Bonnaire


L'amnésique

mai 2, 2018 - Temps de lecture: 2 minutes

Sur un banc dans la ville il était assis, perdu devant ses yeux défile une foule d'inconnus aucun nom dans sa tête comme s'il venait de naître et tout autour de lui l'agresse et l'étourdit le laisse abasourdi il est si seul, seul et si fragile.

Il veut se rappeller ce qui lui est arrivé. Mais que c'est il passé ? A t'il tout oublié ? Sa mémoire est enfouie ses souvenirs le fuient et tout au fond de lui son coeur est dans la nuit et la peur l'envahit il est si seul, seul et si fragile.

Il voudrait nous crier qu'il n'a plus d'identité~~~~ qu'il a besoin d'un passé maintenant il est étranger. Il voudrait se sauver dissiper cette obscurité~~~~ qui le retient prisonnier prisonnier de son passé.

Seul dans son brouillard il cherche dans sa mémoire, un peu de son histoire, un petit peu d'espoir, mais toujours cette crainte de rester dans ce labyrinthe ou il traque sa vie au fond de son esprit sous les voiles de l'oubli, il est si seul, seul et si fragile.

Il voudrait nous crier qu'il n'a plus d'identité~~~~ qu'il a besoin d'un passé maintenant il est étranger. Il voudrait se sauver dissiper cette obscurité~~~~ qui le retient prisonnier prisonnier de son passé.

Des images fugaces hantent parfois ces pensées un visage s'efface, un puzzle inachevé, puis le temps est passé un nouvel homme est né mais l'angoisse est restée tout peut recommencer de nouveau disloqué il est si seul, seul et si fragile.

Il voudrait nous crier qu'il n'a qu'une moitié d'identité~~~~ qu'il se sent mutilé éternel étranger. Il voudrait nous crier qu'entre deux vies il est écartelé~~~~ abandonné par son passé son avenir l'a rejeté l'étranger l'étranger l'étranger l'étranger.


Paroles: Corinne/Laurent/Phil
Musique: Phil
Interprète: Laura Perelman
Guitares GaryPerelman
Choeurs: Corinne Perelman


À Propos

Des chansons composées par votre serviteur, qui en signe parfois les textes, un titre par mois depuis 1999 jusqu'en 2013, enregistrées avec des personnes de passages, croisées sur le net, bref, du travail d'amateur, au sens 1er du terme.